#PrioritéJeunesse au programme du WE Rhône-Alpes

Lors de leur week end régional, les Jeunes Socialistes rhone-alpins ont rédigé deux contributions régionales sur la Priorité Jeunesse : « Les jeunes n’ont pas assez de revenus, ils n’ont qu’à vivre chez leurs parents ! » et « Face au chômage massif des jeunes, l’apprentissage reste t-elle la seule solution pour la formation et l’insertion professionnelle ? ».

Sur le logement, ils sont partis du constat que notre génération est de plus en plus contrainte à vivre (ou à retourner vivre) chez ses parents. Parmi les principaux freins à l’autonomie, on retrouve les discriminations, la dépendance financière aux parents, le peu de logements de petites tailles dans le parc privé, etc. Face à cela, l’encadrement des loyers, une meilleure information des droits pour les locataires et propriétaires, la création d’une agence publique de location, le développement d’espaces de mutualisation de biens et de services dans les nouvelles constructions et la densification urbaine émergent comme autant d’outils augmentant l’offre de logements tout en assurant l’indispensable mixité sociale des quartiers.

Sur l’apprentissage, les Jeunes Socialistes ont voulu rappeler que cette voie, aujourd’hui considérée comme la solution idéale à l’insertion professionnelle, se heurtait au principe d’égalité quand l’entrée dans ce type de formations était davantage subie que choisie. Faire un vrai parcours d’apprentissage nécessite donc de renforcer la protection des apprentis afin de lutter contre les emplois précaires déguisés. Dans le même temps, la lutte contre l’échec scolaire ne saurait se réduire à l’apprentissage. Seule une réforme ambitieuse de l’organisation du secondaire professionnel transformera cette voie de recours en véritable voie formatrice.

Au cœur de ces deux questionnements, on retrouve donc le même souci de lutte contre la reproduction sociale et de dépassement des freins pesant chaque jour sur la conquête de l’autonomie par les jeunes générations. Ces contributions régionales seront renvoyées avant le 9 octobre, date de fin du processus d’écriture fédérale des contributions sur la priorité jeunesse.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.