Soutien au combat des personnes trans et intersexes

A l’occasion de la 18ème édition de l’Existrans du 18 octobre 2014, les Jeunes Socialistes tiennent à rappeler leur soutien au combat des personnes trans et intersexes.

Le changement du parcours de transition doit enfin devenir une réalité en France. Il est temps de sortir de l’hypocrisie qui contraint le changement d’état civil à la stérilisation médicale car ce n’est pas à un collège de psychiatres de décider de l’identité de genre des individus.

Les Jeunes socialistes sont attachés à la liberté individuelle de définir sa propre identité de genre, sans subir les contraintes stéréotypées de la société. Nous soutenons le changement d’état civil libre et gratuit devant un officier d’état civil sans condition médicale.

Les intersexes, dont la condition est encore trop méconnue, ne doivent plus subir les mutilations de l’assignation chirurgicale et sociale à la naissance. Les Jeunes Socialistes soutiennent la résolution 1952 du Conseil de l’Europe, le droit à l’auto-détermination du sexe et du genre et un accompagnement des enfants dans ce choix.

Le gouvernement a par ailleurs lancé un plan d’action en faveur des droits des personnes LGBT et la lutte contre toutes les discriminations. Désormais, dans le cadre de la formation des enseignants, des juges et des forces de l’ordre, ces questions sont pleinement intégrées, pour que les personnes trans et les intersexes n’aient plus à subir amalgames et discriminations.

Les Jeunes Socialistes continueront de soutenir la mise en œuvre de l’égalité sans distinction de sexe, d’orientation sexuelle ou d’identité de genre.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.