Aux côtés des parlementaires pour défendre la taxation des dividendes

Les Jeunes Socialistes soutiennent l’amendement du groupe Socialiste au Projet de loi de financement de Sécurité Sociale visant à taxer certains dividendes versés par des sociétés à leurs actionnaires. Cette mesure est cohérente avec l’engagement n°7 de François Hollande « il sera mis fin aux produits financiers qui enrichissent les spéculateurs et menacent l’économie. Je supprimerai les stocks-options, sauf pour les entreprises naissantes, et j’encadrerai les bonus ».

Selon l’étude Henderson publiée en août dernier, les dividendes des sociétés françaises ont augmenté de 30% au second trimestre 2014, tandis que les salaires des français stagnent et que le chômage continue d’augmenter.

Pierre Gattaz n’a aucun respect pour les parlementaires ou la démocratie et ne peut s’empêcher d’attaquer chaque mesure de progrès prise par la gauche. Maintenant qu’il a obtenu 40 milliards de baisse d’impôts et de cotisations pour les entreprises, Gattaz ferait mieux de mettre son énergie à créer de l’emploi au lieu de donner des leçons à des responsables politiques qui ont la légitimité du peuple pour amender les textes de loi.

Les Jeunes Socialistes sont aux côtés des parlementaires socialistes pour défendre cet amendement. Ils demandent au gouvernement de résister aux exigences du MEDEF et de s’appuyer sur le parlement démocratiquement élu pour le faire.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.