TAFTA : la France demande la transparence

Les Jeunes Socialistes saluent avec soulagement l’exigence de transparence sur les négociations concernant le traité transatlantique, exprimée au nom de la France par Mathias Fekl, secrétaire d’Etat au Commerce extérieur.

Il s’agit d’un premier pas encourageant vers l’abandon des négociations et le rejet de ce traité qui menace la démocratie, nos droits sociaux et l’environnement.

Depuis plusieurs semaines, les Jeunes Socialistes mènent la campagne #stopTAFTA et font signer leur pétition pour exiger l’abandon des négociations secrètes entre la Commission européenne et les Etats-Unis, qui se font sous la pression des multinationales et des lobbies. Aujourd’hui entendus par le gouvernement, ils demandent au gouvernement et à la Commission européenne d’en finir avec cet traité et de lui préférer le juste échange, la transition énergétique, l’harmonisation sociale par le haut en Europe et un accord ambitieux sur le climat en 2015.

Les Jeunes Socialistes refusent les OGM dans nos assiettes, le nivellement par le bas de nos droits sociaux et les arbitrages privés pour les litiges entre les multinationales et les Etats. C’est pour cela qu’ils vont poursuivre leur campagne et faire signer la pétition sur les campus universitaires, à la sortie des entreprises, dans les centre-villes et les villages.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.