La rose vivante dans le grand sud

La gauche ne meurt pas quand elle est animée de controverses et de questionnements, au contraire elle ne vit que comme cela et grâce à cela.

Le samedi 6 septembre dernier, à Gardanne, petite commune des Bouches du Rhône située à 25km de Marseille, les Jeunes Socialistes du “Grand sud” ont participé à la fête de la rose organisée par les camarades du département. Réunissant plus d’une centaine de militants, cet évènement a été le lieu de riches débats qui ont débouché sur un projet à l’initiave des jeunes et pour une politique jeunesse régionale ambitieuse à l’horizon des élections régionales de 2015.

Plus qu’une force de propositions, le mouvement des Jeunes Socialistes doit être l’école du contenu, voilà quel était le mot d’ordre de cette journée. Les militants présents se sont questionnés sur des thématiques liées à la décentralisation telles que le rôle de la région dans l’éducation, la prévention, la culture, la citoyenneté, les transports ou encore l’aménagement. Ces ateliers ont permis de comparer les analyses des politiques des différentes régions du sud de la France, mais surtout ils ont été le socle d’une réfléxion commune tendant à l’amélioration de l’action régionale.

Faire de la politique autrement, faire vivre la démocratie participative, ne doivent plus être que des expressions type dans les discours. Créer, repenser tout et n’être sur de rien, tout questionner avec le regard critique et objectif qui doit être le notre, tel est le rôle que doivent aujourd’hui assumer les Jeunes Socialistes.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.