Remaniement : Ne pas renoncer au débat à gauche

Les Jeunes Socialistes prennent acte de la formation du nouveau gouvernement de Manuel Valls.

Au delà du choix des femmes et des hommes, c’est la politique menée qui compte. Ces derniers jours, difficiles pour tous les militants attachés à l’unité de la gauche ont démontré que la 5ème République est inadaptée à une démocratie moderne, qui devrait pouvoir supporter sans drame des débats au sein des institutions républicaines.

Parce que personne n’a intérêt à l’échec de la gauche les Jeunes Socialistes continueront à porter la Priorité jeunesse et à tout mettre en oeuvre pour faire réussir la gauche au pouvoir, seule à même de changer la vie des Français. Cette réussite ne peut advenir qu’à la condition que les socialistes mènent une politique fidèle aux engagements de 2012 pour l’emploi, la Justice sociale, la lutte contre les inégalités, et la transition énergétique. C’est la confiance de nos électeurs et de ces millions de jeunes abstentionnistes qu’il faut reconquérir.

Les Jeunes Socialistes saluent la nomination de la première femme à la tête du ministère de l’Education nationale, de la Recherche et de l’Enseignement supérieur en la personne de Najat Vallaud-Belkacem et de Patrick Kanner, Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports. Ils espèrent travailler avec eux pour préserver la priorité jeunesse, notamment dans l’éducation avec les 60 000 postes créés, un budget stable pour lutter contre les inégalités à l’École ou l’augmentation des bourses.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.