Menace sur l’engagement des jeunes

Les Jeunes Socialistes expriment leur vive inquiétude face aux dispositions de l’article 44 quater votées par le Sénat dans le cadre du Projet de loi relatif à l’économie sociale et solidaire. Elles limitent en effet à 16 ans la simple adhésion à une association et réintroduisent l’accord préalable des parents pour la constitution et l’administration d’une association par un mineur. Cet article durcit ainsi la nouvelle approche de la prémajorité associative introduite lors de la première lecture du texte à l’Assemblée nationale.

En cette année où l’engagement a été déclaré grande cause nationale, toute restriction à la liberté d’adhésion des mineurs serait injustifiée, incompréhensible et contraire au mouvement historique engagé depuis des décennies pour amplifier l’engagement des jeunes.

Les Jeunes Socialistes appellent les parlementaires à supprimer en Commission mixte paritaire les dispositions de l’article 44 quater, préservant ainsi le droit actuel, pour permettre aux jeunes de poursuivre leur engagement et garantir leur liberté d’adhérer à une association. Dans le cas contraire, ce sont des centaines d’associations qui seraient menacées par la mise en oeuvre de ces dispositions, allant à l’encontre de l’engagement phare du Président de la République pour la Priorité jeunesse et de la mobilisation de la ministre en charge la Jeunesse en faveur de l’Éducation populaire.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.