L’égalité femmes-hommes c’est maintenant

Les Jeunes Socialistes accueillent positivement l’arrivée au terme du processus parlementaire du projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes avec son adoption par le Sénat. En dix ans, la droite avait purement et simplement oublié volontairement les femmes et leurs droits. Le recours que fait l’UMP en inconstitutionnalité contre la suppression de la notion de détresse pour accéder à l’IVG est à ce titre inacceptable, et purement rétrograde et réactionnaire. En deux années, la gauche agit de manière globale contre les discriminations que subissent les femmes avec cette loi, le plan pour l’égalité filles-garçons à l’école, l’égalité salariale appliquée par des sanctions et un gouvernement paritaire.

La loi renforcera la présence des femmes dans les conseils d’administration des entreprises, en l’étendant à celles de plus de 250 salariés comme l’avaient proposé les Jeunes Socialistes. La parité en politique et dans les médias sera également renforcée. Le congé parental sera partagé entre mère et deuxième parent, et une garantie contre les impayés de pension alimentaire sera instaurée. De même, le projet de loi renforcera l’égalité dans le monde du travail.

Les Jeunes Socialistes appellent néanmoins à une loi des libertés numériques pour ne pas déléguer aux hébergeurs la responsabilité de condamner les propos sexistes et racistes, car c’est l’autorité judiciaire qui doit en être saisie.

Les Jeunes Socialistes souhaitent que les actions de groupe soient étendues à la lutte contre les discriminations et soutiendront toute évolution législative en ce sens.

Le sens de l’action de la gauche, c’est l’égalité, et elle le démontre avec force encore aujourd’hui.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.