Frappes sur Gaza : mettre fin à l’escalade de la violence

Les Jeunes Socialistes condamnent les frappes aériennes menées par l’armée israélienne sur la bande de Gaza qui ont fait plus de soixante-dix morts depuis trois jours et des centaines de blessés. Après l’enlèvement et l’assassinat de trois jeunes israéliens, d’un palestinien et les tirs de roquettes inacceptables qui ont touché des villes israéliennes, cette réaction du gouvernement israélien est disproportionnée et marque une nouvelle escalade de ce conflit dramatique pour les peuples palestinien et israélien.

Le Jeunes Socialistes dénoncent en outre tous les traitements politiques ou médiatiques inégaux sur cette situation.

Le processus de paix restera au point mort tant que la colonisation israélienne en Cisjordanie se poursuivra, au mépris du droit international et des accords passés. Cette situation de blocage est voulue par les extrémistes des deux côtés qui font obstacle à la paix. Tous ceux qui veulent qu’une solution soit trouvée doivent condamner fermement l’escalade de la violence et montrer leur détermination à parvenir à un accord.

La condamnation internationale des frappes israéliennes de ces derniers jours doit se faire entendre. Les Jeunes Socialistes attendent du gouvernement français qu’il use de toute son influence diplomatique pour que la communauté internationale, dont les principaux bailleurs de fonds des deux camps, se mobilise pour faire cesser immédiatement tirs de roquette et frappes aériennes, qui ne font que renforcer les extrémistes et éloignent tout espoir de paix.

Les Jeunes Socialistes en appellent au respect du droit international et notamment du droit de la guerre, en mettant fin à la colonisation et rappellent qu’il est indispensable pour atteindre l’objectif d’une paix juste et durable, que soit rendue possible la coexistence de deux Etats, viables et sûrs, sur la base des frontières de 1967.

C’est à la communauté internationale dans son intégralité, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, qu’il incombe la responsabilité d’apporter des réponses politiques pour la paix et la tranquillité des peuples du Proche-Orient.

Les Jeunes Socialistes apportent leur soutien à toutes celles et à tous ceux, palestiniens et israéliens, notamment les jeunes, qui oeuvrent pour la paix et la fin de la violence et appellent en conséquence à participer au rassemblement qui aura lieu vendredi 11 juillet à 16 heures devant le ministère des Affaires étrangères.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.