Régularisation: un cap symbolique franchi

En 2013, près de 12.000 sans-papiers ont obtenu un titre de séjour en vertu des nouvelles règles de régularisation fixées par la circulaire du 28 Novembre 2012.

Les Jeunes Socialistes saluent le bilan d’une politique migratoire fondée sur des critères objectifs et non des présupposés idéologiques inspirés de l’extrême droite.

A l’heure où l’UMP continue de vivre dans le déni en assumant fièrement le bilan de politique migratoire le plus catastrophique de la Vème République, la gauche elle refuse d’envisager sa politique uniquement sous le prisme de la sécurité publique.

C’est grâce à la mise en œuvre de critères plus justes et plus transparents, qui tiennent compte de la réalité des migrants, que le gouvernement a réussi son pari en doublant le nombre de régularisations et de naturalisations.

Les Jeunes Socialistes sont convaincus qu’une politique migratoire ambitieuse contribue fortement au rayonnement et à l’attractivité de la France et continueront à soutenir le nouveau ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve dans son action, loin de l’instrumentalisation obsessionnelle opérée par la droite sur ce sujet.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.