« Encart sur la délinquance : le Progrès doit s’excuser »

Les Jeunes Socialistes ont manqué de s’étouffer en découvrant l’encart du Progrès de ce matin « Délinquance, à chacun sa spécialité ».

Cet assemblage de nationalités, d’origines réelles ou supposées, d’appartenances sociales et géographique amalgamées à des délits divers et variés est tout simplement du journalisme de caniveau. Nous nous demandons ce qui est passé par la tête des journalistes du progrès en conférence de rédaction.

Qui sont les « groupes des cités » ? Que veut dire « locaux » ? Pourquoi les « Roms » sont-ils classés aux côtés des Roumains, des « gens du voyage », et des « toxicomanes » ? Quelle corrélation existe-t-il entre toutes ces « catégories » ? Peut être celle d’être simplement des « minorités », que l’on se permet de stigmatiser impunément.

Cette initiative désastreuse insulte des millions de citoyens et est digne d’un journal d’extrême droite. Il est temps que le Progrès retrouve le chemin du journalisme et cesse de copier « Minute ».

« Le Progrès » doit publier des excuses auprès des millions de femmes et d’hommes stigmatisés par cet encart.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.