Une défaite qui doit être suivie d’effets

A l’issue du second tour des élections municipales, les Jeunes Socialistes tiennent d’abord à saluer les électeurs de gauche qui se sont déplacés ce dimanche, notamment ceux qui n’étaient pas allés voter la semaine dernière.

La résistance de la gauche face au Front National et à la droite à Avignon et Forbach est une bonne nouvelle pour les habitants de ces deux villes. À Perpignan, le front républicain démontre qu’il fonctionne toujours, comme à Brignolles, ce qui tord le coup à la stratégie antirépublicaine de l’UMP.

Mais ces quelques satisfactions ne sauraient cacher la défaite de la famille socialiste en ce 30 mars. Cette défaite qui a vu de nombreux électeurs de gauche rester chez eux et la droite extrêmement mobilisée.

Nous tenons à saluer toutes les équipes socialistes qui ont pendant des années changé la vie de leurs concitoyens, avec détermination et convictions. La victoire de la droite aura des conséquences durables et néfastes pour toutes celles et ceux qui ont le plus besoin des services publics et de solidarité en ces temps difficiles.

L’absence de volonté des électeurs de gauche à se mobiliser pour soutenir les socialistes doit nous interpeler à plusieurs égards.

Si le temps n’est pas aux procès d’intention, la gauche au pouvoir ne peut ignorer ce signal envoyé par les jeunes, les salariés, les habitants des quartiers populaires, et toutes celles et ceux qui ont choisi François Hollande le 6 Mai 2012. Les politiques menées par la gauche doivent répondre aux attentes de la majorité des citoyens français en termes de justice sociale, de pouvoir d’achat, d’emploi et d’égalité.

Les élections européennes doivent également être l’occasion de regagner des marges de manoeuvre dans nos politiques économiques, et de remettre en cause le dogme de l’austérité qui fait de toute évidence le jeu de l’extrême droite.

Nous interpellons également nos aînés sur le profond besoin de renouvellement de notre famille politique et de nos pratiques militantes pour réussir à toucher tant de citoyens qui sont aujourd’hui à l’évidence désillusionnés par la politique.

Les Jeunes Socialistes seront de tous ces rendez-vous. Nous resterons exigeants envers la gauche au pouvoir et résolus à rénover la vie politique pour que cette défaite ne soit qu’un avertissement suivi d’effets positifs.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.