Proposition de loi sur les stages, les Jeunes Socialistes soutiennent Geneviève Fioraso et Chaynesse Khirouni et proposent leurs amendements

Les Jeunes Socialistes saluent la proposition de loi tendant au développement, à l’encadrement des stages, et à l’amélioration du statut des stagiaires, que porte la ministre de l’enseignement supérieur, Geneviève Fioraso.

Grâce aux différentes dispositions présentées dans ce texte, le Gouvernement fait un pas de plus vers l’encadrement des stages, empêchant l’effet « emplois déguisés » qui concerne aujourd’hui plus de 100 000 stages, et luttant contre la précarité touchant de plus en plus de jeunes.

Ayant la volonté d’aller plus loin dans cette démarche, les Jeunes Socialistes ont souhaité apporter au texte leur contribution, avec 9 amendements qu’ils proposent aux députés de défendre :

    Abolition des stages hors cursus par la détermination d’un volume horaire pédagogique minimal de 150 heures
    Renforcement du suivi des stagiaires par un nombre maximum de stagiaires par enseignant référent et une obligation de encontre avec le tuteur d’accueil
    Possibilité étendue de validation du stage face à l’interruption de l’organisme d’accueil
    Obligation de mention des congés et autorisations d’absence dans la convention de stage
    Détermination du seuil maximum de stagiaires par organisme fixé à 10% des effectifs au-delà de 10 employés
    Introduction du principe de requalification de la convention en contrat de travail dans la loi
    Extension du délai de carence d’un tiers à la moitié de la durée du précédent stage
    Réduction de l’ouverture de la gratification des stages de 2 mois à 2 semaines avec versement hebdomadaire et non mensuel
    Principe de gratification progressive en fonction du niveau d’études

Les Jeunes Socialistes apportent tout leur soutien à la ministre de l’Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, et au ministre du Travail, de l’Emploi et du Dialogue social Michel Sapin, dans leur démarche visant à renforcer les droits des stagiaires et à lutter contre la précarisation des jeunes.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.