Le Figaro Magazine tombe le masque

Un article du Figaro Magazine reprend aujourd’hui à son compte des propos tenus par le député UMP Hervé Mariton qui qualifiait Najat Vallaud-Belkacem de « Viêt-Minh souriante ». Dans un article intitulé « la Khmère Rose », l’hebdomadaire dresse un portrait truffé de références sexistes de la ministre des Droits des femmes et compare son action à celle des Khmers Rouges. Cette comparaison injurieuse pour une ministre de la république et une élue, méconnaît gravement l’histoire et banalise la souffrance des victimes de ce régime criminel. Les raccourcis historiques douteux ne favorisent pas le débat démocratique nécessaire. L’opposition perd, avec ces propos, toute crédibilité. 

Le Figaro reprend clairement et sans tenir compte de la déontologie de base du journalisme le discours de la droite qui n’hésite plus à jouer avec les peurs, comme elle le fait depuis quelques semaines sur tous les sujets liés à l’égalité (IVG, genre, PMA) devenant une caricature d’elle-même. Il doit aujourd’hui choisir s’il prétend toujours être un journal d’information ou un tract de propagande de la pensée réactionnaire. Nous demandons que soit respectée la Ministre des Droits des femmes et que des excuses publiques lui soient adressées afin qu’un tel dérapage ne se reproduise plus.  Le journalisme peut défendre des points de vue politiques assumés, mais doit toujours s’appuyer sur des faits précis, et ne pas se contenter de slogans simplistes et honteux.

Comme Christiane Taubira, Najat Vallaud Belkacem est aujourd’hui la cible des réactionnaires parce qu’elle incarne le combat pour le progrès mené par la gauche.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.