Agression d’un Jeune Socialiste, la Manif Pour Tous doit s’arrêter

Les Jeunes Socialistes condamnent l’agression de leur responsable départemental du Maine et Loire par des militants de La Manif Pour Tous lors d’un débat à l’Université Catholique de l’Ouest organisé par le diocèse d’Angers le 18 Février.

Alors qu’ils tentaient de prendre la parole dans une réunion ouverte au public, de jeunes étudiants, dont le responsable départemental des Jeunes Socialistes, ont été violemment pris à partie, jetés contre la porte, sortis par la force puis frappés au visage.

Cette agression est une preuve supplémentaire de la violence du mouvement de la Manif Pour Tous et de la haine qu’il suscite. La présence de groupuscules violents confirme encore une fois qu’il s’agit bien d’un mouvement d’extrême droite qui véhicule des idées réactionnaires et homophobes et engendre la violence.

La participation et la complaisance du recteur de l’Université envers la tenue d’une tel « meeting politique » sont en outre inadmissibles .

Les Jeunes Socialistes apportent tout leur soutien aux jeunes agressés et appellent les responsables politiques de droite s’étant associés à la Manif pour tous à condamner publiquement cette agression.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.