Fin du droit à l’avortement en Espagne : les Jeunes Socialistes ne laisseront pas faire

Les Jeunes Socialistes expriment leur profonde horreur face à la décision du gouvernement espagnol de mettre fin au droit à l’avortement. C’est un radical bond en arrière en matière d’égalité femmes-hommes, qui condamnera les femmes à la clandestinité. C’est aussi le retour des faiseuses d’anges, des décès suite aux avortements clandestins, et de la dépendance des femmes vis a vis des homme dans les couples. Cette décision sera, enfin, à l’origine du retour d’inégalités que l’on pensait disparues entre celles qui pourront aller avorter à l’étranger et les autres.

Les Jeunes Socialistes appellent le gouvernement français à condamner officiellement et fermement cette décision et à inviter son voisin espagnol à y renoncer.

Les Jeunes Socialistes attendent en outre une réaction de l’UMP qui cohabite avec le Parti Populaire au pouvoir en Espagne dans le Parti Populaire Européen. Le silence de Jean-François Copé sonne comme une approbation d’un projet de loi réactionnaire et digne de l’extrême droite.

Cette décision est le fruit de l’offensive des catholiques intégristes qui se mobilisent partout en Europe, notamment en France avec la Manif pour tous et le Printemps français, pour un retour à « l’ordre moral » en empruntant le chemin de la régression. Les Jeunes Socialistes ne laisseront pas les droits des femmes être piétinés en Europe et soutiennent les Jeunes Socialistes Espagnols ainsi que le Parti Socialiste d’Espagne et tous les féministes dans leur mobilisation pour faire reculer le gouvernement espagnol.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.