Journée mondiale de lutte contre le Sida : un rappel pour intensifier le combat

Le 1er décembre 2013 est une journée mondiale de lutte contre le sida. Les Jeunes Socialistes réaffirment leur soutien à cette lutte car elle mérite une nouvelle impulsion et les actions de prévention et d’information ont besoin d’être valorisées.

Différents rapports publiés récemment sont inquiétants concernant la progression du VIH. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique ainsi que le nombre d’adolescents porteurs du virus a augmenté de 33% entre 2001 et 2013 dans le monde. Ce sont 2,1 millions de jeunes âgés de 10 à 19 ans et dont beaucoup d’entre eux ne reçoivent pas les soins nécessaires pour rester en bonne santé. Le taux de mortalité chez les jeunes malades du sida a augmenté de 50% entre 2005 et 2012 (soit 104000 jeunes en 2012), alors qu’il a baissé de 30% dans la population adulte.

De plus, une analyse présentée dans le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire présentant un rapport de l’EPGL en France montre une évolution inquiétante des rapports à risque dans les relations sexuelles d’hommes à hommes, 47% d’entre eux seulement déclarant se protéger systématiquement. En France il y a au total 8 000 contaminations par an et 150 000 personnes atteintes par le VIH.

Tous ces signaux appellent à un réinvestissement des pouvoirs publics dans la lutte contre le sida, particulièrement chez les jeunes. Les Agences Régionales de Santé doivent voir leurs moyens augmenter pour améliorer le financement d’actions d’information et de prévention. Les Jeunes Socialistes portent une approche sanitaire globale de réduction des risques par la prévention combinée qui associe la promotion de l’usage du préservatif avec l’incitation au dépistage régulier et une offre de traitements complète pré-exposition et post-exposition.

Les Jeunes Socialistes saluent donc le discours de François Hollande à l’occasion des 25 ans de l’Agence nationale de Recherche sur le Sida, et qui fait le choix avec la ministre de la Recherche Geneviève Fioraso du maintien des 48 millions d’euros de crédits de recherche, ainsi que les 360 millions d’euros annuels dans le Fonds mondial de lutte contre le sida, la France étant le 2ème pays contributeur derrière les États-Unis. Les Jeunes Socialistes saluent aussi les annonces de la ministre de la Santé Marisol Touraine pour réduire la TVA sur la vente de préservatifs de 7% à 5,5% et développer la vente de tests de dépistages rapides.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.