Retraites : des avancées à l’Assemblée Nationale permettant de conforter la place des jeunes

Les Jeunes Socialistes saluent les avancées concernant les jeunes dans la réforme des retraites permises par le débat à l’Assemblée Nationale.

L’insertion professionnelle des jeunes est aujourd’hui synonyme de précarité. Les meilleures prises en compte des temps partiels, des emplois étudiants et des périodes de chômage non-indemnisés en début de carrière dans le calcul des droits à la retraite constituent donc des avancées notables.

En ce qui concerne les formations, les députés ont élargi la prise en compte de l’apprentissage en ouvrant aux anciens apprentis un dispositif de rachat de trimestres. Par ailleurs, afin de rendre le rachat de trimestres au titre des années d’études opérant, les députés ont allongé à 10 ans après la fin des études le délai d’accessibilité au dispositif. Le gouvernement a donné un véritable signe positif en ouvrant la voie à la prise en compte directe des années d’études dans le cadre du calcul des droits à la retraite, moins couteux que le rachat de trimestres.

Enfin, en ce qui concerne les stages, l’Assemblée nationale a ouvert la prise en compte des stages effectués dans le cadre des études par une contribution mesurée des étudiants, permettant de valider jusqu’à deux trimestres de cotisations. Les députés ont alors légitimement appuyé sur la nécessité de renforcer l’encadrement des stages en entreprise.

Les Jeunes Socialistes saluent le fait que, par leur travail, les députés aient fait entrer les temps de rapport au travail dans le temps de la formation dans le système de retraite.

Toutes ces avancées si elles ne sont pas suffisantes induisent une reconnaissance de l’utilité collective de l’élévation du niveau de qualification et permettent surtout de renforcer la confiance que les jeunes peuvent avoir dans notre système de retraites par répartition.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.