Pour un sommet européen sous le signe de la solidarité

A l’heure où commence le sommet européen à Bruxelles, les Jeunes Socialistes souhaitent apporter tout leur soutien à la volonté de François Hollande de proposer une nouvelle politique d’asile assise sur le triptyque « prévention, solidarité, protection ».

Au lendemain des naufrages de Lampedusa et de Malte et face à la situation de crise humanitaire aux frontières de la Syrie, il était indispensable que ce sujet soit à l’ordre du jour, comme l’ont demandé Enrico Letta et François Hollande.

Les Jeunes Socialistes espèrent ainsi que ce sommet sera véritablement celui de décisions de solidarité vis à vis du Liban, de la Jordanie, de l’Irak et de la Turquie qui accueillent aujourd’hui à eux seuls 97 % des 2 millions de syriens qui ont fui la guerre. A ce titre les Jeunes Socialistes appellent l’Europe à prendre toute ses responsabilités et à répondre à l’appel du Haut Commissaire aux Réfugiés pour un accès plus généreux au territoire européen au bénéfice des syriens. Des mesures d’urgence peuvent être prises en mettant en œuvre la directive de protection temporaire par exemple ou en augmentant le nombre de procédures de réinstallation.

Mais au delà, les Jeunes Socialistes souhaitent que la solidarité s’exprime au sein de l’Union Européenne entre États membres et que, face l’afflux massif d’hommes, de femmes et d’enfants en quête de protection en Italie, en Bulgarie, à Chypre et à Malte, parmi lesquels se trouvent nombre de réfugiés syriens, le principe du règlement Dublin puisse être débattu.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.