Lutter contre la pauvreté des jeunes, le choix de la gauche

Un dixième des jeunes de 20 à 30 ans sont pauvres, c’est ce que révèle la note de l’Observatoire des inégalités sur la pauvreté en France. Ce chiffre n’a fait qu’augmenter depuis le milieu des années 2000 du fait de l’inaction de la droite. Aujourd’hui encore on voit bien le contraste entre la droite qui veut s’attaquer au pouvoir d’achat de ceux qui n’en ont pas, en diminuant notamment de 400 millions d’euros les crédits alloués à la prime pour l’emploi (cf le « Contre budget » de l’UMP) et la gauche qui sort les jeunes de la pauvreté.

En effet depuis 18 mois le gouvernement a fait le choix de la priorité jeunesse pour que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012. La Garantie Jeunes, expérimentée depuis le début du mois, permet d’aider des jeunes en situation d’isolement et de grande précarité en leur fournissant un accompagnement financier (d’un montant équivalent au RSA) et humain (contrat avec une mission locale) le temps qu’ils trouvent un emploi ou une formation. Grâce à ce dispositif, le gouvernement fait un investissement d’avenir et prouve qu’il a confiance en la jeunesse.

Nous encourageons la gauche à aller plus loin vers l’autonomie des jeunes en ouvrant le RSA aux jeunes chômeurs en fin de droits comme nous le portons dans notre campagne « Priorité Jeunesse, le choix de la gauche ».

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.