Chronique d’une journée ordinaire du Front National

C’est une journée où l’on apprend qu’une candidate du Front National aux municipales a assumé dans un reportage télévisé une comparaison immonde entre la garde des Sceaux et un singe.

C’est une journée où l’on apprend la condamnation d’un élu FN pour avoir laissé des internautes poster impunément des commentaires racistes sur son profil Facebook.

C’est une journée où l’on apprend que Jean-Marie Le Pen impute la crise de l’agriculture bretonne à « la pression des musulmans » pour empêcher la consommation de porc.

Bref, c’est une journée où le FN montre son vrai visage. Les condamnations tardives du parti, embarrassé , ne masquent pas l’idéologie fondatrice du Front National, xénophobe et raciste.

Nous le rappelons à tous les commentateurs qui pourraient vouloir banaliser le discours et les idées de ce parti et l’exempter de ses responsabilités. Nous le rappelons à tous ceux qui voudraient croire qu’il a changé. La dédiabolisation a fait long feu mais nous continuerons sans relâche de le démontrer avec la campagne « Démasquons le Front National » et nous ne laisserons pas au FN la possibilité de mener ses politiques excluantes et inefficaces dans nos villes et en Europe.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.