Une rentrée scolaire de l’égalité

Aujourd’hui, les Jeunes Socialistes souhaitent une bonne rentrée aux 12 millions d’élèves en France. Nous saluons la Priorité Jeunesse pour les élèves de la République donnée par le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon.

Les engagements de la refondation de l’école et des créations de postes dans l’éducation vont être tenus. L’allocation de rentrée scolaire, augmente de 1,2% cette année après une augmentation de 25% l’année dernière, c’est du pouvoir d’achat supplémentaire pour les familles.

L’école primaire, là où se jouent les inégalités des parcours, va bénéficier de plus de 3350 créations de postes d’enseignants pour cette rentrée 2013. La réforme des rythmes scolaires va permettre à 1,3 million d’élèves d’avoir des journées de classes moins chargées, et donc de posséder une meilleure faculté de concentration et d’apprentissage et de pouvoir s’ouvrir aux activités culturelles et sportives dans un cadre où chacun y aura accès de la même manière.

Les Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation sont créés pour rétablir une véritable formation des enseignants, condition indispensable pour une pédagogie au service de la réussite éducative et scolaire. La gauche revient ainsi sur une réforme dangereuse de la droite qui avait supprimé la formation initiale des enseignants, preuve que l’éducation n’était pas la priorité du gouvernement Fillon.

6000 emplois d’avenir professeur sont également signés en cette rentrée pour donner la possibilité à des étudiants boursiers en L2, L3 ou M1 d’acquérir une expérience au contact des élèves en établissement scolaires et de bénéficier de revenus mensuels allant jusqu’à 900 euros.

Les collèges et lycées sont aussi concernés avec 4200 postes d’enseignants, ce qui préfigure une réforme qui prolongera celle pour l’école de l’égalité, avec une meilleure transition école-collège, des programmes plus adaptés, et une attention particulière aux filières technologiques et professionnelles.

Enfin, 700 classes dans 10 académies vont expérimenter les « ABCD de l’égalité », rénovation des pratiques scolaires pour mettre fin aux stéréotypes sexistes qui creusent les différences de parcours entre femmes et hommes.

Le gouvernement agit pour l’école de l’égalité et les Jeunes Socialistes souhaitent la suite des réformes en ce sens, notamment la révision de la carte scolaire prévue en 2015.

Nous irons cette semaine à la rencontre des lycéens pour leur montrer que la Priorité Jeunesse, c’est le choix de la gauche.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.