De nouveaux caps pour la Priorité Jeunesse avec Valérie Fourneyron

Le 19 septembre 2013, le Forum Français de la Jeunesse s’est réuni lors d’une soirée-événement pour le 1er anniversaire de sa création. A cette occasion, Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie associative a prononcé un discours devant près de 200 personnes dont la moitié sont des représentants des 18 organisations de jeunesse membres du FFJ.

Le Forum Français de la Jeunesse a pour rôle d’être une pépinière d’idées ayant vocation à influer les politiques de jeunesse et être une instance de consultation sur les projets publics touchant aux jeunes.

Lors de cette soirée-événement, la ministre a décliné les mesures Priorité Jeunesse du gouvernement : encadrement des loyers, garantie jeunes, augmentation des bourses. Les Jeunes Socialistes ont présenté les raisons de l’implication au sein du FFJ et insisté sur la nécessaire inclusion des outremers qui sont les départements les plus jeunes de France, ce qui a été repris ensuite. Valérie Fourneyron a par ailleurs annoncé une action de la gauche dans 3 directions :

  • Convoquer une « Conférence Jeunesse », sur le modèle de la Conférence sociale ou la Conférence environnementale, préparée avec les ministres et les mouvements de jeunesse, avec la participation de l’Etat, des collectivités, des syndicats et des associations.

  • Créer une « clause d’impact jeunesse » pour obliger l’Etat et les parlementaires à évaluer dans chaque projet ou proposition de loi soumis au Parlement les conséquences sur la jeunesse. Ce dispositif permettra de clarifier ce qui sera protecteur ou nuisible pour les jeunes avant le vote de lois et favorisera une politique transversale en direction des jeunes.
  • Lancer une campagne d’incitation au vote des jeunes en 2014. La ministre a aussi lancé un appel aux partis politiques à avoir des jeunes candidats aux élections municipales pour faire du partage des pouvoirs une réalité et enfin faire accéder aux responsabilités des jeunes adjoints, vice-présidents d’intercommunalités ou députés européens.

Cette volonté de faire confiance aux jeunes va s’appliquer fortement en nous associant à la consultation sur la France de 2025 car c’est bien notre génération qui doit définir le monde dans lequel elle va vivre. C’est également un appel à projet de 2 millions d’euros sur l’engagement des jeunes qui va être lancé.

Avec ce discours volontariste, la ministre Fourneyron et le gouvernement montrent que la Priorité Jeunesse c’est le choix de la gauche. Plus que de la volonté, les Jeunes Socialistes se mobiliseront pour que l’investissement budgétaire soit réel et veilleront à ce que les jeunes soient aussi associés au-delà de la Conférence jeunesse à la Conférence sociale et la Conférence environnementale, afin chaque jeune voit son quotidien changer et son avenir garanti.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.