Les vieux réflexes du FN ne sont pas si vieux que ça

À l’heure de la tentative de dé-diabolisation du Front National par Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen vient une nouvelle fois de nous rappeler ses fondamentaux immuables et son incapacité à penser la société autrement que par la xénophobie et la recherche de bouc-émissaires.

S’exprimant au sujet de la population Rom, il n’a pas hésité à franchir une nouvelle fois la ligne rouge en la qualifiant d' »urticante » et « odorante ». S’enfonçant dans un discours remettant au goût du jour la « menace » étrangère et la « préférence nationale » Le Pen père a su rappeler à ceux qui l’oubliaient que le Front National dérape dès qu’il n’est pas engoncé dans une communication ultra-lissante.

Les Jeunes Socialistes, particulièrement choqués sans être surpris, en appellent à continuer le combat contre un parti dont les idées se situent en dehors du champ démocratique et abîment notre République.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.