Les vieux réflexes du FN ne sont pas si vieux que ça

À l’heure de la tentative de dé-diabolisation du Front National par Marine Le Pen, Jean-Marie Le Pen vient une nouvelle fois de nous rappeler ses fondamentaux immuables et son incapacité à penser la société autrement que par la xénophobie et la recherche de bouc-émissaires.

S’exprimant au sujet de la population Rom, il n’a pas hésité à franchir une nouvelle fois la ligne rouge en la qualifiant d’”urticante” et “odorante”. S’enfonçant dans un discours remettant au goût du jour la “menace” étrangère et la “préférence nationale” Le Pen père a su rappeler à ceux qui l’oubliaient que le Front National dérape dès qu’il n’est pas engoncé dans une communication ultra-lissante.

Les Jeunes Socialistes, particulièrement choqués sans être surpris, en appellent à continuer le combat contre un parti dont les idées se situent en dehors du champ démocratique et abîment notre République.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.