Faire des Vacances un droit plutôt qu’un privilège

Au lendemain du premier week-end estival de grand départ en vacances, les Jeunes Socialistes veulent rappeler que 3 millions d’enfants ne partent pas en vacances chaque année en France. Le droit aux vacances est reconnu par la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et par la loi française de 1998 contre l’exclusion.

Pourtant les vacances sont aussi un temps durant lequel les inégalités deviennent les plus évidentes. Alors que 95% des enfants de cadres partent en vacances chaque année, seuls 35% des enfants d’ouvriers ont cette chance. Ces injustices engendrent l’exclusion sociale de jeunes qui n’ont jamais vu la mer ou la montagne ni vécu dans un cadre collectif. L’isolement et le repli sur soi pour ceux qui ne peuvent pas partir sont les conséquences des vacances lorsqu’elles excluent une partie des jeunes.

Le rôle de la gauche au pouvoir est d’ouvrir de nouveaux droits, c’est pourquoi les Jeunes Socialistes se mobilisent pour inciter le gouvernement à légiférer et permettre ainsi à tous les enfants de bénéficier d’un droit aux vacances effectif.


Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.