Turquie : les Jeunes Socialistes français soutiennent les jeunes de la place Taksim

Nous, Jeunes socialistes, sommes attentifs aux manifestations se déroulant en Turquie depuis vendredi dernier. Nous condamnons l’usage disproportionné de la violence par la police à l’encontre de manifestants pacifiques.

La municipalité d’Istanbul a décidé la semaine dernière de mettre en application un projet de l’ancien maire d’Istanbul et actuel Premier ministre de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan. Il s’agit de rebâtir une caserne ottomane à la place d’un parc attenant à l’une des plus grandes places d’Istanbul : la place Taksim. Cette caserne servirait de centre commercial. Des manifestants ayant occupé le parc pour empêcher sa destruction se sont fait déloger brutalement par la police, qui a détruit leurs tentes et leurs instruments de musique. Face à l’afflux de manifestants de plus en plus nombreux, la police n’a pas hésité à épuiser son stock de gaz lacrymogène et à utiliser ses chars à eau contre des civils.

Face à cette violence, la jeunesse turque s’est mobilisée dans différentes villes de Turquie pour refuser cette violence policière ainsi que la manière de gouverner de Recep Tayyip Erdogan. Les jeunes en Turquie sont au coeur de ce mouvement. C’est le réveil de la société civile dans cette démocratie.

Face au conservatisme de l’AKP au pouvoir, aux reculs de la laïcité imposés par le gouvernement, à la place toujours plus grand accordée à l’économie, les jeunes répondent en descendant dans les rues, parfois en prenant des risques important pour leur sécurité. On parle de 2000 blessés en six jours de manifestation. Il faut que cela cesse.

Il faut que le gouvernement entende les aspirations des jeunes et des citoyens engagés. Partout où des jeunes, quelle que soit leur origine ou leur condition, se soulèvent pour demander plus de démocratie, nous leur apportons notre soutien.

Le camp d’été de YES – les Jeunes socialistes européens – se déroule à Izmir fin juillet. Nous y rencontrerons nos camarades turcs afin de leur assurer de notre soutien.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.