La Garantie Jeunes, un pas de plus dans la lutte contre la précarité et pour l’autonomie de tous

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault a annoncé le mercredi 5 Juin les modalités de la mise en place de la Garantie Jeunes, une proposition portée par les Jeunes Socialistes dans la campagne européenne « Rise Up », pour lutter efficacement contre la précarité des jeunes et l’exclusion sociale.

Les Jeunes Socialistes se réjouissent des modalités de sa mise en place annoncées par le premier ministre. La Garantie Jeunes permettra bientôt aux jeunes non diplômés, sans formation et sans emploi, et dont les ressources sont inférieures au RSA (483€), de bénéficier d’un premier emploi, d’une allocation forfaitaire mensuelle d’un montant équivalent au RSA, et d’un accompagnement continu jusqu’à l’insertion et l’autonomie du bénéficiaire.

Ce dispositif amènera donc les jeunes en grande précarité, en priorité les 18-25 ans qui ne bénéficient pas de l’aide sociale à l’enfance et ne sont pas éligibles au RSA, à accéder à l’autonomie et construire un parcours professionnel. Par ailleurs des dérogations permettront d’en faire bénéficier les jeunes pour qui la prestation serait un appui pertinent au parcours d’insertion dans l’emploi.

Les Jeunes Socialistes soutiennent le gouvernement qui agit contre les inégalités en ne laissant aucun jeune au bord de la route.
Bien que nous aurions souhaité que la mise en place d’une telle mesure s’accélère, nous espérons que les objectifs fixés de 100 000 jeunes concernés par an seront tenus une fois la mesure mise en place. Nous soutenons aussi l’augmentation du recrutement dans les missions locales afin d’accompagner cette réforme. Enfin, cette réforme doit être la première étape pour faire rentrer les jeunes dans le droit commun en ouvrant le RSA aux moins de 25 ans.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.