Loi Fioraso : une étape franchie pour la réussite de tous

Mardi, l’Assemblée Nationale a voté en première lecture le projet de loi sur l’enseignement supérieur et la recherche. La mise en place de filières pluridisciplinaires, d’un service public de l’orientation territorialisé, d’un cadrage national des diplômes, ou de la valorisation des filières technologiques et professionnelles, donne au gouvernement une feuille de route pour tenir l’objectif de 50% d’une classe d’âge diplômé du supérieur en 2020. Les Jeunes Socialistes saluent cette avancée vers la réussite de tous.

De même, ce projet de loi, notamment grâce aux amendements du Député Vlody, lutte contre les abus envers les stagiaires qui ne peuvent désormais « avoir l’exécution d’une tâche régulière » et être ainsi considérés comme une variable d’ajustement sur le marché du travail. Le versement d’une gratification pour les stages de plus de deux mois s’étend aux administrations et associations. Le gouvernement agit ainsi pour faire entrer les jeunes dans le droit commun. Les jeunes socialistes continueront à porter la rémunération des stages à 50% du SMIC minimum dès le premier mois, progressive dans le temps ainsi que l’indemnisation obligatoire des stages en lycées de métiers.

Le débat parlementaire qui va s’engager au Sénat doit être l’occasion d’apporter de nouvelles avancées.

Les Jeunes Socialistes doutent cependant de la capacité des universités à mettre en œuvre les progrès de la loi à budget constant ou en baisse.

Nous réaffirmons la nécessité d’une allocation d’autonomie pour tous les jeunes en formation, individualisée selon leurs revenus et leur lieu d’habitation. Nous préconisons de débuter le doublement du nombre de boursiers qui sera financé par une fiscalité plus juste avec la suppression de la demi-part fiscale et l’augmentation des droits de succession. L’autonomie de tous les jeunes est la condition pour faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.