Face à Barjot, Boutin & co, protégeons la République

Les propos de Christine Boutin et de Frigide Barjot signent leur exclusion définitive du débat démocratique. La République ne peut tolérer une seconde de plus des personnalités qui appellent à la dissolution de la représentation nationale et s’enfoncent dans un anti-parlementarisme sans nom qui n’est pas sans rappeler des périodes sombres de notre Histoire.

Le « sang » évoqué par Frigide Barjot fait frissonner alors qu’encore ce week-end un couple d’homosexuels se faisait violemment agresser à Paris. Nous tenons directement responsables Frigide Barjot et Christine Boutin de cette incitation rampante au lynchage des personnes homosexuelles.

Jean-François Copé doit choisir son camp. Soit l’UMP cautionne par sa participation aux manifestations contre l’égalité, soit elle s’en désolidarise immédiatement en condamnant ces propos.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.