Socialistes, refusons un budget d’austérité en Europe

Les Jeunes Socialistes appellent l’ensemble des Eurodéputés du groupe des Socialistes et Démocrates à refuser l’accord budgétaire trouvé par le Conseil Européen le 8 février 2013. Ils soutiennent la déclaration commune des groupes des libéraux, du parti populaire européen et des socialistes et démocrates au Parlement Européen appelant à voter contre ce budget d’austérité.

Les Jeunes Socialistes ne peuvent se résoudre à soutenir un budget européen en baisse pour la première fois dans l’Histoire. Alors que même le FMI reconnaît le caractère contreproductif de la diminution des dépenses publiques en Europe en période de morosité économique, il serait suicidaire pour l’Union Européenne de se priver de marges financières pour les 7 années à venir quand tous les indicateurs économiques sont au rouge.

L’Union Européenne a au contraire cruellement besoin d’un budget conséquent pour pouvoir relancer la machine économique européenne, assurer les dépenses de solidarité sur le continent et permettre la naissance d’une véritable politique commune. Les Jeunes Socialistes réitèrent leur aspiration à une union de tous les socialistes et sociaux-démocrates pour un changement radical de politique en Europe, et au respect de la parole des peuples européens au Parlement Européen, seule institution fédérale démocratique dans l’Union.

Après la campagne européenne « Rise-up » pour une Europe de l’emploi, démocratique et écologiste, nous mobiliserons dans les jours à venir nos homologues européens pour le refus d’une Europe de l’austérité. C’était d’ailleurs le sens du discours de Thierry Marchal-Beck à Bruxelles le 15 décembre dernier : « s’il y a des regrets à avoir, on n’approuve pas. C’est exactement l’attitude que nous devons avoir dans les discussions qui s’engagent sur le budget Européen 2014-2020. Disons le tout net, pas d’accord vaut mieux qu’un mauvais accord »

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.