Les Jeunes Socialistes en campagne aux côtés des Jeunes Démocrates italiens

Dans moins d’une semaine, les électeurs italiens devront se prononcer pour élire leurs représentants au Sénat, à la chambre des députés, et dans les régions.

A cette occasion, les jeunes socialistes français ont répondu à l’appel des jeunes démocrates italiens en campagne depuis plusieurs mois aux côtés du candidat de la gauche italienne, Pier Luigi Bersani. Les jeunes démocrates ont aussi pu compter sur le soutien de jeunes socialistes espagnols et suédois. Les liens tissés au fil de nos rencontres européennes contribuent comme ici encore à construire un vrai projet de gauche à l’échelle européenne.

C’est en Lombardie, région la plus peuplée d’Italie, que les enjeux pour ces élections générales sont les plus forts, d’autant plus qu’il s’agit d’un fief historique du candidat de la droite et de l’extrême droite, Silvio Berlusconi. Le vendredi a donc été principalement consacré au soutien à Umberto Ambrosoli, candidat du Partito Democratico pour la présidence de la région.

Le dernier jour fut, pour la délégation des jeunes socialistes, l’occasion d’assister au congrès organisé par les jeunes démocrates à Rome lors duquel sont intervenus différents responsables et candidats aux élections générales.

Notre présence fut saluée et applaudie à l’écoute du message vidéo envoyé par Thierry Marchal-Beck, Président des Jeunes Socialistes, qui a témoigné du soutien des jeunes socialistes français à la candidature de Pier Luigi Bersani. En participant à cette campagne, les Jeunes Socialisistes sont en cohérence avec leur combat européen, car changer l’Europe passe par des actions communes. C’est le sens donné par la campagne « Rise up » mais cela passe aussi, comme ici, par une solidarité militante pour faire gagner les idées de la gauche en France et en Europe et peser au sein du Conseil Européen.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.