De la maternelle à l’université, la gauche s’engage pour l’égalité

C’est à l’école que les jeunes préparent leur avenir. Or aujourd’hui 150 000 jeunes sortent chaque année du système éducatif sans qualification, les inégalités sociales se creusent et la France décroche dans toutes les études comparatives. Une situation aggravée par les 160 000 postes supprimés par la droite en 10 ans.

Depuis Mai 2012, la gauche agit pour  l’égalité. Les Jeunes Socialistes se mobilisent pour soutenir le gouvernement, ne laisser personne de côté et mettre l’école au service de la réussite, de l’émancipation et de la citoyenneté de chacun.

Une école qui combat les inégalités

L’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire qui bénéficie à 5 millions d’enfants.
7000 postes créés en 5 ans dans les territoires défavorisés : outremers, quartiers populaires et milieu rural.
Un financement assuré du 10e mois de bourses pour lutter contre la précarité étudiante.
L’abrogation de la circulaire Guéant, qui restreignait l’accès des étudiants étrangers à l’enseignement supérieur.
Mettre fin au tabou qui touche l’homosexualité dans les manuels.
Un meilleur accueil des élèves en situation de handicap avec le recrutement de 1500 encadrants en 2012.

Les élèves au cœur de la pédagogie

Le rétablissement de la semaine des 4 jours et demi pour alléger les journées des élèves, favoriser leur attention et s’adapter à leurs rythmes biologiques.
Une refonte du système de notes en primaire pour mettre l’accent sur la progression de l’élève.
Éviter les redoublements car ils stigmatisent les élèves et sont inefficaces.
Un système public de l’aide aux devoirs, pour endiguer l’explosion du soutien privé qui pénalise les plus modestes.
Donner toutes les clés de la réussite aux élèves en renforçant l’éducation artistique, l’utilisation des outils numériques, la pratique sportive et le travail avec les associations.

Des enseignants plus nombreux et mieux formés

60 000 postes supplémentaires dans l’enseignement, dont 7000 en 2012 et
10 000 en 2013.
« Plus de profs que de classes » dans les écoles où de nombreux élèves sont en difficulté pour mieux les accompagner.
3000 postes créés en maternelle en 4 ans dans les territoires defavorisés permettant la scolarisation dès 2 ans car les inégalités naissent au plus jeune âge.
Des enseignants mieux formés avec les Ecoles supérieures du professorat et de l’éducation, pour ne mettre aucun prof sans expérience devant une classe.
18 000 emplois d’avenir professeurs, ouvert aux étudiants boursiers, qui pourront ainsi apprendre leur métier tout en bénéficiant d’une rémunération.

Des filières pros pour la réussite

Donner la priorité aux détenteurs de bacs professionels et technologiques dans l’accès aux DUT et BTS.
1000 postes en plus dans l’enseignement agricole pour une agriculture plus respectueuse des travailleurs, de l’environnement et des consommateurs.
Un parcours régional de l’orientation dès la 6e, pour que les élèves choisissent leur voie.
Faciliter la réorientation des élèves au lycée en créant des passerelles entre les filières.
Permettre aux étudiants dans l’enseignement professionnel de se former à l’étranger grâce au programme Erasmus.

L’égalité femmes-hommes dès l’école

Lutte contre les stéréotypes, formation des enseignants, orientation : le gouvernement favorise une pratique quotidienne de l’égalité à l’école.

  • Le combat contre les discriminations liées au genre et à l’orientation sexuelle fera partie de la formation des professeurs et sera renforcée dans les programmes.
  • En maternelle, un programme sur les différences de genres sera expérimenté en 2013, ainsi que la diffusion de films sur l’égalité aux parents d’élèves. Au collège et au lycée les élèves travailleront sur la notion de respect envers l’autre sexe et sur les violences faites aux femmes. Les modules sur l’éducation sexuelle seront renforcés.

Zéro jeune sans solution avec la garantie jeunes

Ce dispositif d’accompagnement vise à apporter une solution à 100 000 jeunes sortis du système éducatif sans qualification en leur donnant accès à la formation ou à l’emploi.

  • Le dispositif « garantie jeunes » leur permettra de signer un engagement d’un an renouvelable avec Pôle emploi ou une mission locale afin de les accompagner activement dans leur recherche de formation ou d’emploi.
  • Grâce à un investissement de 500 millions d’euros, les jeunes bénéficiaires du dispositif recevront une aide mensuelle de 475 euros, jusqu’à ce qu’ils obtiennent une formation ou un emploi.

Demain avec les Jeunes Socialistes

L’égalité par l’éducation :

  • Créer un service public de la petite enfance pour lutter efficacement contre les inégalités, qui se forment dès le plus jeune âge.
  • Réformer la carte scolaire autour de bassins éducatifs où un indice de mixité assure une répartition équilibrée des catégories sociales entre établissements.
  • Atteindre enfin 80% d’une classe d’âge au bac et 50% en licence en privilégiant une spécialisation plus tardive des élèves, gage de réussite scolaire.

Une révolution pédagogique pour la réussite de chacun

  • Diversifier les rythmes scolaires : en finir avec l’empilement des cours ma-gistraux et réaménager les temps éducatifs : ateliers culturels et techniques, conférences, travaux dirigés, accompagnement éducatif…
  • Supprimer la notation jusqu’à la fin du collège et instaurer un nouveau mode d’évaluation basé sur la progression et les compétences de l’élève.
  • Permettre aux élèves de s’approprier les outils numériques en adaptant la formation des professeurs, en introduisant des modules sur les logiciels libres et en apprenant le codage informatique.

Un enseignement supérieur accessible à tous

  • Introduire une allocation d’autonomie pour tous les jeunes en formation, individualisée selon leurs revenus et leur lieu d’habitation. Ils pourront ainsi se consacrer à leurs études sans avoir à se salarier.
  • Mettre en place des lycées des métiers formant, du CAP au master, à l’ensemble des métiers d’une filière d’avenir pour valoriser l’enseignement professionnel.
  • Fusionner les grandes écoles et les universités pour mutualiser leurs moyens et offrir la meilleure formation à tous les étudiants.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.