Une première en France depuis 10 ans : un gouvernement intraitable avec la pauvreté et celle des jeunes en particulier

Les Jeunes socialistes saluent le discours combatif et volontariste de Jean-Marc Ayrault aujourd’hui et le lancement du plan de lutte contre la pauvreté, combat qui avait cessé d’exister depuis 10 ans de droite. C’est une réaffirmation de l’attachement de la France à son modèle social et à l’égalité, « âme de la France », qu’a exprimée Jean-Marc Ayrault aujourd’hui.

La « garantie jeunes », qui permettra chaque année à 100 00 jeunes en grande difficulté de s’insérer dans l’emploi, est la première mesure de grande ampleur depuis 20 ans visant à accompagner les jeunes sans qualification. Cette mesure combine accompagnement humain et soutien financier, les deux dimensions indispensables à la réinsertion. Le gouvernement fait une nouvelle fois, après les emplois d’avenir et le contrat de génération, de la jeunesse sa priorité.

La garantie universelle des risques locatifs bénéficiera en premier lieu aux jeunes en grande difficulté pour se loger et correspond à l’un de ces changements au quotidien sur lesquels le Président de la République a fait campagne.

Les Jeunes Socialistes ont bon espoir que le rapprochement Prime Pour l’Emploi – RSA annonce l’abandon des critères du RSA activité, actuellement discriminants pour les jeunes. Une telle mesure viserait à affirmer haut et fort que la meilleure façon de lutter contre la précarité des jeunes est de les faire entrer dans le droit commun et de faire correspondre la majorité sociale à la majorité civique. C’est pour cette même raison qu’en plus d’augmenter le montant du RSA afin de le faire à nouveau atteindre 50% du SMIC, nous exhortons le gouvernement à élargir l’accès du RSA aux chômeurs en fin de droit de moins de 25 ans pour garantir les mêmes droits à tous les salariés et mettre fin au bizutage sociale des jeunes.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.