Mobilisés pour le droit de vote des résidents étrangers dès 2014

La 50ème proposition de campagne de François Hollande était formulée en ces termes : “J’accorderai le droit de vote aux élections locales aux étrangers résidant légalement en France depuis cinq ans.”

Parce qu’elle est une avancée démocratique et qu’elle s’inscrit dans notre promesse républicaine d’égalité, nous avons toujours été extrêmement favorable à cette mesure.

Comment expliquer à quelqu’un qui vit depuis 10, 20, 30, 40 ans en France, qui y a travaillé, qui a toujours payé ses impôts, qui a participé à des conseils de parents d’élève, s’est engagé dans des associations, des syndicats, voire des partis politiques, qu’il n’a pas le droit d’exprimer son avis lors des élections locales, parce que son pays d’origine ne fait pas partie de l’Union Européenne ?

Comment le justifier lorsque l’on sait que ce droit de vote est d’ores et déjà accordé dans la majorité des pays européens et que l’ensemble des institutions de l’Union nous invite à prendre une mesure en ce sens ?

Aucune réponse ne serait satisfaisante et pour cause ! Le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales, au-delà d’être un engagement est une mesure profondément républicaine, une mesure de justice, une mesure essentielle de confiance et de cohésion sociale, une mesure de rassemblement. Les Jeunes Socialistes rappellent qu’ils soutiennent le droit de vote pour les étrangers à toutes les élections locales.

Aujourd’hui, nous rejoignons la voix des associations et de tous ceux qui se mobilisent pour démontrer, une nouvelle fois, que cette proposition est majoritaire dans l’opinion et que le processus de révision constitutionnelle nécessaire doit être engagé au plus vite pour que cet élargissement du suffrage universel soit mis en œuvre dès les élections municipales de 2014. Les Jeunes Socialistes mènerons donc campagne aux côtés de nombreuses associations, syndicats et partenaires politiques de gauche sur le terrain dès aujourd’hui.

Retrouvez l’appel du collectif pour le droit de vote des étrangers aux élections locales dès 2014, adressé au Président de la République et apprenez en plus sur le site dédié :

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.