Les Jeunes Socialistes lancent une convention pour combattre l’extrême droite

Décrypter et démasquer pour mieux combattre l’extrême droite, voilà l’ambition des Jeunes Socialistes dans les semaines à venir.

Si nous voulons que la gauche au pouvoir réussisse, nous devons savoir qui se cache en embuscade. Après 10 ans de droite en France et face à la banalisation d’un discours raciste et haineux aux plus hautes sphères de l’Etat, la xénophobie gagne dans les têtes et progresse dans les urnes en France et en Europe.

Sociologues, historiens, responsables politiques, militants : les Jeunes Socialistes mèneront partout en France, dans chaque département, un ambitieux cycle d’entretiens, inauguré aujourd’hui avec le directeur du centre d’étude « opinion publique » à l’IFOP, Jérôme Fourquet, dont les travaux portent sur la sociologie et la géographie électorale.

L’ensemble des militants et volontaires pourront participer et contribuer via une page dédiée sur notre site et chaque fédération des Jeunes Socialistes réalisera une analyse des ressorts du vote d’extrême droite sur son territoire.

Le samedi 16 février les Jeunes Socialistes tiendront une grande Convention Nationale aux côtés de membres de la société en mouvement et de leurs partenaires de la jeune gauche, point d’étape de leur mobilisation contre l’extrême droite.

Les multiples mouvements d’extrême droite, s’ils sont les héritiers d’une histoire avec laquelle ils n’ont jamais rompu, sont en mutation. Ils présentent aujourd’hui des programmes économiques et sociaux, une certaine fiscalité et des positions réactionnaires concernant les droits des femmes, qu’il nous faudra analyser. C’est en effet seulement en en comprenant les ressorts, en décortiquant les discours, en analysant les liens, que nous pourrons faire reculer les idées véhiculées par l’extrême droite, le Front National en premier lieu. Dans les semaines à venir les Jeunes Socialistes définiront donc une stratégie, élaboreront leurs réponses et leur matériel pour agir contre l’extrême droite.

Calendrier des rencontres :

12 décembre : Jérôme Fourquet – IFOP
18 décembre : Jean-Yves Camus, essayiste, politologue
20 décembre : Nonna Mayer, Sociologue
7 janvier : Sarah Proust, Secrétaire Nationale du Parti Socialiste en charge de la riposte
8 janvier : Vincent Duclert, historien de l’extrême droite
9 janvier : Pascal Perrineau, directeur CEVIPOF, sociologue

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !