La gauche agit pour gagner la bataille de l’emploi

Avec plus de 5 millions de chômeurs, 23% de jeunes sans emploi et 20% des salariés qui gagnent moins du SMIC, l’emploi doit être au cœur de toutes les politiques. Depuis six mois, le gouvernement et les socialistes se mobilisent : des mesures d’urgence pour l’emploi des jeunes, les droits des travailleurs et le pouvoir d’achat ont déjà été prises. Les Jeunes Socialistes sont aux côtés du gouvernement pour gagner la bataille de l’emploi en France comme en Europe.

550 000 emplois pour les jeunes

150 000 emplois d’avenir pour permettre à des jeunes peu qualifiés, vivant principalement dans nos quartiers populaires ou nos villages, d’accéder à une première expérience professionnelle à temps plein, en CDI ou pour une durée de 3 ans, dans des emplois à utilité sociale ou environnementale, tout en leur apportant une formation qualifiante.
400 000 contrats de génération pour les jeunes de moins de 26 ans, embauchés en CDI, tout en maintenant un senior dans l’entreprise pour qu’il transmette son expérience et ses connaissances.

Plus de pouvoir d’achat pour tous

Hausse du SMIC de 2% pour améliorer le pouvoir d’achat des foyers les plus modestes, une première depuis 10 ans.
Encadrement des loyers pour mettre fin à la spéculation qui touche particulièrement les logements des jeunes dont le coût au m2 est le plus important.
Augmentation des allocations scolaires pour assurer à tous les jeunes, de meilleures conditions d’études, en augmentant les bourses étudiantes du niveau de l’inflation et en réhaussant l’allocation de rentrée scolaire de 25%.

Investir pour créer des emplois

Création de la banque publique d’investissement pour réindustrialiser la France en assurant aux petites entreprises leurs financements et une fiscalité plus avantageuse.
Lancer un grand plan pour le logement pour créer des milliers d’emplois dans le bâtiment et améliorer la qualité de vie des classes populaires en construisant 500 000 logements par an et en investissant pour une grande politique d’isolation du bâti.
Sauver l’industrie automobile pour préserver des milliers d’emplois, tout en réduisant la facture pétrolière de la France en inventant la voiture qui consomme 2L/100km.

Protéger et garantir les droits des salariés

Assurer la stabilité de l’emploi pour généraliser le CDI en taxant davantage les emplois précaires comme les CDD l’intérim et les temps partiels.
Faire de l’égalité salariale femmes-hommes une réalité pour réduire l’écart de 10%, à travail égal, de salaire entre les femmes et les hommes, en sanctionnant les entreprises ne respectant pas la loi par des mesures fiscales.
Promouvoir les produits « made in France » pour protéger les emplois industriels.
Rétablir la retraite à 60 ans pour les travailleurs ayant commencé à travailler dès 16 ou 18 ans.

Les emplois d’avenir

Les emplois d’avenir vont bénéficier à 100 000 jeunes dès 2013, réduisant ainsi le chômage dans les outremers, territoires ruraux et quartiers populaires, et participant à l’insertion professionnelle de jeunes sortis sans qualification du système scolaire :
-Les outremers, plus fortement touchés par le chômage des jeunes, sont prioritaires dans les emplois d’avenir : 5 000 seront attribués à la Réunion, 1 500 à la Guadeloupe et 1 500 à la Martinique.
-Les emplois d’avenir professeur permettront l’insertion professionnelle dans les métiers du professorat de jeunes étudiants boursiers. Ils seront 6000 à en bénéficier dès 2012 et 18 000 d’ici 2015.

Les emplois d’avenir

La banque publique d’investissement favorisera la réindustrialisation en finançant les entreprises innovantes que les banques privées refusent de subventionner.
-Un pôle « Economie sociale et solidaire » de 500 millions d’euros sera instauré afin de soutenir ce secteur créateur d’emplois à forte utilité sociale et environnementale, ainsi qu’un fonds destiné à soutenir les initiatives des quartiers populaires, les plus touchés par le chômage.
-La BPI entrera au capital des entreprises afin d’accompagner leur développement et permettre ainsi aux intérêts de tous de primer sur ceux de la finance.

Demain avec les Jeunes Socialistes

Allons plus loin dans la lutte contre le chômage en portant un nouveau modèle qui favorise le partage du temps de travail, l’économie sociale et la réindustrialisation.

Faire que la jeunesse vive mieux en 2017 qu’en 2012

-Porter le nombre d’emplois d’avenir à 300 000 et les destiner aux secteurs à forts besoins de recrutement : économie sociale et solidaire, associations, transition énergétique.
-Permettre aux jeunes de moins de 25 ans, chômeurs en fin de droit, de bénéficier du RSA pour mettre un terme à la discrimination qui les touche actuellement.

Assurer de nouveaux droits aux travailleurs

-Augmenter régulièrement le SMIC pour soutenir le pouvoir d’achat et assurer la juste répartition entre les revenus du capital et du travail.
-Réduire le temps de travail pour travailler moins, tous et mieux.

Créer un nouveau modèle pour de nouveaux emplois

-Adopter une loi cadre sur l’Economie Sociale et Solidaire, qui permettra de sortir de la logique du profit, de favoriser une économie coopérative, et de faciliter la reprise des entreprises par leurs salariés.
-Instaurer un protectionnisme européen incluant des critères sociaux et environnementaux pour réindustrialiser l’Europe, y faire revenir l’emploi et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
-Investir massivement dans la transition énergétique pour créer des millions d’emplois dans l’isolation des logements, les transports et les énergies renouvelables.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.