Le remboursement à 100% des Interruptions Volontaires de Grossesse, c’est maintenant !

C’est le projet de budget de la sécurité sociale présenté hier qui nous l’a confirmé, le gouvernement s’engage pour la prise en charge à 100% par l’assurance maladie de l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Une promesse de campagne de François Hollande qui est extrêmement importante pour le droit des femmes à disposer de leur corps.

Entre 2007 et 2012, la droite avait gravement remis en cause le droit à la contraception et à l’avortement pour tous. 150 centres IVG ont fermés leurs portes en 10 ans, les subventions aux plannings familiaux ont baissé, la prévention et la sensibilisation à l’école n’a plus lieu… l’IVG était alors considéré comme un « confort » par certains secrétaires d’Etat, et non comme un acte médical lourd, pas anodin sur un plan physique comme psychologique. En bref, l’héritage de la droite en la matière est catastrophique.

Les jeunes socialistes se félicitent donc que des décisions, comme celle de Marisol Tourraine soient prises, en faveur du droit à la « disposition de son corps ». La prise en charge à 100% par l’assurance maladie de l’IVG est un premier acte.

Nous incitons la ministre de la Santé à maintenant aller plus loin. Nous souhaitons que les aides pour les associations de préventions et pour les plannings familiaux soient augmentées ou recréées pour que toute personne ait droit et ait accès à l’information sur les méthodes de contraceptions, sur la prévention contre les maladies sexuellement transmissibles et être accompagné dans le cas d’une IVG.

D’autre part, La gratuité et l’anonymat de la contraception et de l’IVG doivent être assurés. La gratuité de la contraception pour les mineures est déjà inscrite dans la loi. Il s’agirait de prendre des mesures pour que la loi s’applique et d’étendre ce droit à toutes et tous. Enfin, parce que la sexualité fait partie de la vie privée de chacun, nous demandons à ce que la contraception soit anonyme, notamment pour les jeunes mineures.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.