Extrême-droite : Face à la haine et la xénophobie, les Jeunes Socialistes rappellent leur attachement aux valeurs de la République

Ce samedi 20 octobre des militants du bloc identitaire, mouvance d’extrême droite proche du Front Nationale, ont envahi le toit de la mosquée de Poitiers.

Les Jeunes Socialistes s’indignent face à cette démonstration de violence et de haine xénophobe constitutive d’une véritable attaque contre la République, ses valeurs et ses principes, tout particulièrement la laïcité, garante du vivre ensemble.

Ces groupuscules radicaux et ultra-violents ont un passif lourd d’actions telles que celle-ci. Gargarisés par le nouvel élan du Front National aux dernières élections ils viennent de franchir un nouveau cap, déclarant la guerre à l’Islam, en investissant un lieu de culte.

Les Jeunes Socialistes, profondément attachés à la liberté et à la laïcité, défendront toujours le droit d’exercer sa religion dans son lieu de culte. Nous dénonçons ces scandaleux amalgames et ces actions nauséabondes que portent cette nouvelle génération de jeunes xénophobes.

Une prochaine manifestation est d’ores et déjà prévue par les jeunes du Front National de Marine Le Pen, afin de contester l’installation de cette mosquée. Les Jeunes Socialistes, associés à l’ensemble de la jeune gauche, organisent déjà la contre-manifestation afin de défendre la République et ses valeurs.

Nous ne laisserons pas les groupuscules d’extrême droite faire de Poitiers le nouveau symbole d’une lutte acharnée et ultra-violente contre les personnes de confession musulmane. Partout, le Front National et ses mouvances ne passeront pas.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.