Débat UMP : aucune différence entre les candidats, seulement division, stigmatisation et propositions déplorables

C’est avec un certain apaisement que l’on accueille le générique de fin de l’émission Des Paroles et Des Actes consacrée au débat entre Jean-François Copé et François Fillon.

Affirmant sans complexe l’extrême droitisation de leur parti, assumant la stigmatisation face à l’étranger, divisant les français entre pauvres et moins pauvres, bons pères de famille et les autres, les deux protagonistes ont servi ce soir la soupe au Front National.

Manifestant un complexe passéiste, nous avons pu assister au trop prévisible point « c’est la faute aux 35h » ou encore le traditionnel couplet sur les heures supplémentaires et le recul de l’âge légale de départ à la retraite.

Déconnectés des attentes et des besoins des Français-es, ils n’ont encore une fois apporté aucune proposition concrète sur l’emploi, le pouvoir d’achat ou l’éducation.

En un mot, déplorable !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.