Attestation de contrôle d’identité : les Jeunes Socialistes se mobilisent pour la dernière ligne droite

A l’occasion du colloque international sur les relations citoyens-police, organisé à Paris par le Défenseur des Droits, les Jeunes Socialistes se mobilisent en faveur de l’expérimentation de l’attestation de contrôle d’identité.

Partout en France, de Lyon à Périgueux, de Montpellier à Paris, de Clermont-Ferrand à Cherbourg, de Toulon à Grenoble, de Brest à Perpignan, les Jeunes Socialistes iront convaincre de la nécessité d’aboutir à la fin de cette concertation à un acte fondateur pour renouer des relations entre les citoyens et la police.

Par ailleurs, les Jeunes Socialistes continuent à s’engager pleinement dans la lutte contre le contrôle au faciès et restent exigeants sur d’autres réformes à mettre en place pour améliorer les relations citoyens-police. Il s’agit notamment d’une réforme du Code de procédure pénale, pour encadrer plus strictement le contrôle d’identité et rendre obligatoire un motif objectif pour chaque contrôle. Les Jeunes Socialistes militent également pour que les citoyens puissent saisir directement l’IGPN et que le Défenseur des Droits dispose de plus de moyens. Enfin, les Jeunes Socialistes militent pour réformer la formation initiale et continue des policiers intégrant des modules sur les préjugés dans l’exercice des fonctions de police et la systématisation des lieux de dialogue avec des campagnes d’information nationales sur les droits des citoyens lors des contrôles d’identité.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.