Les Universités Populaires de l’Ecosocialisme : Rencontre avec Negawatt à Lyon sur la transition énergétique

Le mercredi 19 septembre se sont lancées les Universités Populaires de l’Ecosocialisme à Lyon. Organisées par cycles thématiques, ouvertes à tous les citoyens qui souhaitent y assister, elles réuniront des citoyens engagés, des associations, des femmes et hommes politiques, des scientifiques, lors de conférences thématiques.
L’écosocialisme est un sujet d’actualité, au cœur des débats actuels amenés par la volonté de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, tout en relançant l’économie en créant de l’emploi. L’Ecosocialisme est une question vaste qui ne tient pas seulement compte du réchauffement climatique, elle est sociale, démocratique et économique. Il s’agit de comprendre les enjeux actuels et pour cela de mettre à la portée de tous les citoyens les connaissances scientifiques acquises jusqu’alors.

Le premier cycle des Universités populaires a pour thématique la transition énergétique. La première étape a accueillie par les Jeunes Socialistes du Rhône au Château Sans Souci dans le 3e arrondissement de Lyon. Elle s’est déroulée en présence de Thierry Marchal-Beck, président des Jeunes Socialistes et de Marc Jedliczka, porte-parole de l’association NegaWatt. En 2011 était publié leur livre Scenario Manifeste NegaWatt, qui s’est retrouvé en tête de gondole suite aux évènements de Fukushima. C’est un scénario de transition énergétique réaliste et soutenable, car il s’agit de penser la trajectoire et pas seulement le point d’arrivée. Marc Jedliczka dénonce un déficit d’information et une confiscation de la thématique de l’énergie par quelques grands ingénieurs, et nous présente les énergies en crise dans un monde en crise avec le pic pétrolier, et les dérèglements climatiques avec l’apparition de phénomènes qui à la base étaient prévus pour 2030. Le scénario de NegaWatt se résume en trois mots : sobriété, c’est-à-dire réduire à la source les besoins de services énergétiques par des pratiques aux niveaux collectif et individuel ; l’efficacité, constructive, adaptative, fonctionnelle, productive ; renouvelable avec des énergies inépuisables et donc des impacts environnementaux moindres.

Les Universités Populaires de l’Ecosocialisme ont donc pour but d’informer les citoyens des nouvelles énergies alternatives, mais c’est aussi un lieu de débat, d’échange d’idées, et de réflexion. Un lancement réussi à Lyon ce mercredi !

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.