Le discours fondateur du President en faveur de la transition énergétique

Le Président de la République a ouvert ce vendredi la conférence environnementale par un discours qui fera date. François Hollande a en effet honoré ses engagements de campagne en fixant des objectifs écologiques sans précédent pour notre pays.

Réfutant l’idée d’une écologie punitive vécue comme un sacerdoce, il a au contraire fait la preuve que l’écologie politique peut être un levier de sortie de crise. Ce sont bien 1 millions de logements qui seront mis aux normes tous les ans, réduisant la précarité énergétique des plus faibles tout en stimulant l’économie et l’emploi. De meme la fermeture de Fessenheim sera un nouveau pas vers l’industrie du démantèlement nucléaire et la marche vers la transition énergétique de la france. La porte a été définitivement close pour les huiles et gaz de schiste, tandis que l’industrie des énergies renouvelable fera l’objet d’appels d’offres dans les mois à venir.

Mettant la volonté politique au service de la justice entre les peuples, le Président veut une nouvelle fiscalité écologique s’engage fortement sur les enjeux internationaux. Il s’est en effet prononcé pour des objectifs inédits dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre en Europe (-40% dès 2030), se déclarant prêt à accueillir la conference de l’ONU de 2015 sur le climat. Enfin selon lui une taxe carbone pourrait voir le jour aux frontières de l’Europe, luttant ainsi contre le moins disant social et écologique dans les échanges internationaux.

Les jeunes socialistes se félicitent de cet acte fondateur qui engage la France dans une nouvelle page de son histoire démocratique, économique, sociale et écologique, la page de la transition énergétique.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.