1000 postes de profs créés, 1 affecté aux cours de rattrapage de Luc Chatel

On connaissait Monsieur Chatel pour ses problèmes de calcul mental, on le découvre piètre historien. Auteur d’un raccourci immonde et grotesque rappelant les pires heures de l’Histoire française, Luc Chatel, dans la droite lignée de certains de ces camarades de classe à l’UMP, ne valorise pas la fonction politique.

C’est peut-être conscient de l’état déplorable dans lequel le travail de sape qu’il a mené a laissé notre éducation nationale que sa seule réponse à la création de 1000 postes d’enseignants dès la rentrée et les mesures prises par Vincent Peillon pour restaurer la qualité de l’accueil et des enseignements a été de se prendre les pieds dans le tapis et battre le record de l’UMP en point Godwin.

Que Monsieur Chatel commence par s’excuser de ce qu’ils ont fait ces dix dernières années et rattrape ses cours d’Histoire avant d’essayer de donner des leçons.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.