Mobiliser pour amplifier le changement : le programme de l’Université d’été

Retrouvez l’intégralité du programme de l’université d’été des Jeunes Socialistes qui se tiendra du 24 au 26 août à La Rochelle : Mobiliser pour amplifier le changement.

VENDREDI 24 AOÛT

Faire progresser la gauche dans la société

9h45/12h45

Comment militer contre les inégalités qui touchent les jeunes des Outremers ? Comment faire émerger des femmes au sein des mouvements de jeunesse européennes ? Comment travailler avec la société en mouvement pour engager l’urgente transition écologique ? Comment penser et utiliser les nouveaux outils numériques pour faire progresser nos idées dans la société ? Comment lutter pour l’égalité de tous les amours et contre les préjugés dès l’enfance ?

1h30 pour comprendre les problématiques liées au sujet, 1h30 pour définir un plan d’action et de nouveaux outils pour un militantisme renouvelé. Retrouvez les cinq thématiques portées par les Jeunes Socialistes autour de leur cinq plateformes :

  • Plateforme Outremers : Les jeunes, premiers combattants de la continuité territoriale – animé par Elena Winterhalter et Sébastien Lombard ; avec Jean-Jacques Vlody, député de la Réunion
  • Plateforme féminisme : Une génération face au défi de la parité dans les mouvements de jeunesse – animé par Yannick Sabau ; avec un représentant d’Osez le Féminisme
  • Plateforme écolo : Socialistes, donc écologistes, faire avancer nos idées au quotidien – animé par Mathilde Maulat, Pierre Doubovetzky et Louis Cantuel ; avec Timothée Duverger
  • Plateforme socialgeeks : Neutralité du net, mobiliser sur le web – animé par Hugo Baillet ; avec François Pellegrini, professeur à l’université Bordeaux I
  • Plateforme LGBT : Lutter contre l’homophobie dès l’enfance, cas pratique – animé par Simon Thirot ; avec un représentant de SOS Homophobie

Ouverture des Universités d’été

14h/15h15

Comme chaque année, plusieurs intervenants ouvriront, en plenière, ces universités d’été du Parti Socialiste et des Jeunes Socialistes.

Jeune gauche : au lendemain de la victoire, comment amplifier la réussite de la gauche ?

15h30/16h15

Après 10 ans de droite, après la victoire de la gauche aux élections présidentielles et législatives, les représentants des mouvements politiques de jeunesse de gauche se retrouveront lors de cette rencontre.
Inventons les nouveaux modes de collaboration pour créer des ponts entre nos mouvements et pour atteindre le même but : celui de la réussite de la gauche au pouvoir.

  • animée par Rama Sall et Cédric Chenot
  • avec Wandrille Jumeaux, Pierric Annoot et Sylvie Ferchaud

Génération de la crise, Rise up !

16h30/17h40

Nous sommes la génération de la crise, partout en Europe depuis 2008 nous subissons le chômage de masse, la faiblesse des salaires, la précarité. La situation s’aggrave quotidiennement du fait de la rigueur budgétaire imposée et des mesures d’austérité exigées par l’Union Européenne.
Les jeunes socialistes européens décident de s’unir et d’engager une campagne commune pour tourner le dos à l’austérité et bâtir une Europe de l’emploi, de la démocratie et de l’écologie.

  • animée par Laura Slimani et Thierry Marchal-Beck
  • avec Sandra Breiteneder, Javier Lopez, David Lizoain, Evi Geypen, David Cordonnier, Bettina Schulze, Roberta Capone et Mafalda Serrasqueiro

17h40/18h

Les Jeunes Socialistes de différents mouvements en Europe profiteront de ce temps pour présenter leur campagne commune pour une Europe de l’emploi, de la démocratie et de l’écologie. «Génération de la crise, Rise up !» sera le mot d’ordre de cette campagne.

  • animée par Thierry Marchal-Beck
  • avec Bernard Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires Européennes et Martin Schultz, président du Parlement Européen, Harlem Désir, Secrétaire national du Parti Socialiste à la coordination, Estelle Grelier, Député de Seine-Maritime Kaisa Penny, Présidente d’Ecosy

Atelier : Une nouvelle ère pour le numérique, vers démocratie et progrès

16h30/18h

Quand l’économie du numérique se présente comme une source probable de progrès, et qu’elle pose de nouvelles questions sur les outils de la démocratie, l’outil numérique ne saurait être ignoré. La gauche au pouvoir ne pourra passer à côté de ces enjeux tant économiques pour les territoires, que démocratiques dans l’accès au numérique et le respect des droits et libertés fondamentales individuels.
Comment faire du numérique le partage du progrès économique, démocratique et technique du 21e siècle ?

  • animé par Jean-Baptiste Gernet et Pierre Jouvet
  • avec François Pellegrini, professeur à l’université Bordeaux I et Christian Paul, député de la Nièvre

Rencontre avec Martine Aubry, Première secrétaire du Parti Socialiste

18h/19h

Rendez-vous traditionnel lors des universités d’été, Martine Aubry, Première secrétaire du Parti Socialiste, rencontrera les Jeunes Socialistes et répondra à toutes leurs questions, lors d’un échange convivial.

SAMEDI 25 AOÛT

Quel chemin de sortie de crise : un autre modèle de développement ?

9h30/11h15

La mobilisation de collectifs comme Roosevelt 2012, aux côtés des Jeunes Socialistes, est essentielle pour dépasser le système capitaliste autodestructeur. Mais pour quelle alternative ? Quel nouveau partage et quelle nouvelle recette du gâteau ?
Economistes, écologistes et citoyens prennent aujourd’hui ces questions en main pour y apporter de nouvelles réponses et permettre à la gauche au pouvoir de s’appuyer sur la société en mouvement.

  • animé par Mathilde Maulat et Guillaume Renaud
  • avec Pierre Larrouturrou, Emmanuel Poilâne, Frédéric Lebaron, Mathilde Dupré

Atelier : Les emplois d’avenir : favoriser l’insertion professionnelle des jeunes ruraux comme urbains

9h30/11h15

150 000 emplois d’avenir ont été promis par François Hollande lors de sa campagne. Destinés aux jeunes des quartiers de relégation, ils sont tant urbains que ruraux. Comment faire en sorte que ces emplois constituent un premier pas dans l’emploi dans les secteurs d’avenir de notre nouveau modèle de développement ? Economie Sociale, transition énergétique, secteur asso- ciatif et de l’éducation populaire devront-ils en être les premiers bénéficiaires ? Quel type de contrat choisir pour éviter une forme de sous-emploi dont les jeunes sont déjà victimes ? Pas moins de trois ministres seront présents pour y répondre, le débat est lancé.

  • animé par Jean-Baptiste Gernet et Vincent Gibert
  • avec Michel Sapin, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Action Sociale, Benoît Hamon, ministre délégué à l’Economie Sociale et Solidaire et à la Consommation, François Lamy, ministre délégué à la Ville, et des représentants de la CFDT de la CGT et du MRJC.

Atelier PS : Notre adversaire : la finance ?

9h30/11h15

Du déclenchement de la crise des subprimes aux États-Unis, qui s’est propagée à l’Europe par le biais des marchés de produits dérivés, à la crise des dettes souveraines qui frappent particu- lièrement durement la Grèce, l’Espagne et le Portugal et plus généralement l’ensemble des pays de la zone euro, la finance ne peut échapper à ses responsabilités. Dérégulation des marchés financiers et des flux de capitaux, décloisonnement des activités bancaires qui ont augmenté les risques et accru les difficultés de financement pour les TPE et PME, aides pendant la crise sans aucune contrepartie, il est aujourd’hui temps de reprendre la main sur les marchés financiers.

  • animé par Rose Michel, Michèle André, Julien Dray, Gérard Collomb
  • avec Anne Salmon, Professeur de sociologie à l’Université Paul Verlaine de Metz, Edwin Le Héron Économiste, maître de conférences à Sciences-Po Bordeaux, chercheur au centre Émile Durckheim

Faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012 : quelle feuille de route ?

13h30/15h30

Faire que les jeunes vivent mieux en 2017 qu’en 2012, c’est l’ambition affichée par François Hollande et le seul engagement sur lequel il demande à être jugé. Comment atteindre cet objectif ? Quelle politique de lutte contre la pauvreté mais aussi de prise d’autonomie pour les jeunes ?
Syndicalistes, associations, universitaires et collectifs comme le« Big Bang jeunesse » ont des contributions et des idées pour faire la réussir la gauche.

  • animée par Juliette Perchepied et Alizée Ostrowski
  • avec Emmanuel Zemmour, Lila Dellali, Patricia Loncle, un représentant de la FNARS, Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et Valérie Fourneyron, ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative

Atelier : Une politique migratoire de gauche : osons le changement !

13h30/15h

L’immigration est encore mal appréhendée par la gauche. Elle reste pourtant toujours montrée du doigt par les conservateurs qui n’ont de cesse d’avoir une approche comptable de celle-ci. Et si l’immigration était une chance pour notre pays ?
Nous poserons ces questions sans tabou : régularisation des sans papiers, respects des droits de l’Homme, fin des centres de rétention, etc.

  • animé par Aurélie Rida et Yannick Sabau
  • avec Éric Fassin, Sociologue, professeur agrégé à l’École normale supérieure, Dominique Guibert, secrétaire général de la LDH et Michel Cullin, membre du bureau national d’Utopia

Atelier : Et ma voix, elle compte pour quoi dans tout ça ?

13h30/15h

Régionales, cantonales, présidentielle, législatives, les élections se succèdent avec bonheur pour la gauche en France. Mais contrairement aux idées reçues, elle ne possède pas tous les pouvoirs. Médias, économie, entreprises… nos démocraties sont entravées par la toute puissance du néolibéralisme européen, portant atteinte à la souveraineté des citoyennes et des citoyens. Comment la faire vivre dans ces conditions ?
Parce qu’il n’y a pas de partage des richesses sans partages des pouvoirs, il nous revient de penser celle-ci avec un œil nouveau : syndics, syndicats d’usagers des services publics, medias, êtes-vous prêts à prendre les pouvoirs ?

  • animé par Anthony Aly et Guillaume Klein
  • avec Olivier Boned, Président du Centre des Jeunes, des dirigeants, des acteurs, de l’Economie Sociale

Atelier : Pour la réussite de chaque élève, quelle réforme éducative ?

13h30/15h

Si ce n’est pas à l’école que se forment les inégalités, c’est à l’école qu’elles se creusent. Pourquoi l’école ne joue-t-elle plus son rôle d’effacement des inégalités sociales, culturelles, économiques ?
Donner à chaque enfant les possibilités de réussir, voilà la volonté de la gauche au pouvoir. Dessinons avec des syndicats du monde éducatif l’ambition la future réforme éducative.

  • animé par Lucie Briatte et Sandra Lhote Fernandez
  • avec François Testu, chronopsychologue, professeur d’université

Atelier : La semaine de quatre jours : une exigence de sortie de crise

13h30/15h

La productivité des salariés a explosé en 30 ans, grâce aux progrès techniques et scientifiques, aux progrès des systèmes éducatifs. Pourtant, le chômage ne cesse d’augmenter en France comme en Europe, et la croissance stagne.
Repensons le travail, son partage, pour créer de l’emploi et aller vers une société du temps libéré.

  • animé par Morgane Caradec et Merry Laballe
  • avec Pierre Larrouturrou, co-fondateur du collectif Roosevelt 2012 et Guéric Bosman, président de Pro Jeunes, la fédération des organisations de jeunesse socialistes et pro- gressistes (Belgique)

Atelier : Politiques des drogues : prohibition vs. prévention, quel choix pour la gauche au pouvoir ?

13h30/15h

Le choix du tout répressif en matière de politique de drogues a montré son échec cinglant. Explosion du nombre de détenus pour consommation de drogue ou petit trafic, encombrement du système judicaire, augmentation du nombre d’armes dans nos quartiers populaires et du blanchiment d’argent, voilà le bilan de 10 ans de droite. Pourtant, la consommation, notamment des jeunes, diminue et avec l’abandon de toutes politiques de prévention des conduites à risque.
Médecins, collectifs, associatifs dessineront la voie d’une politique des drogues et de prévention de gauche alternative.

  • animé par Floréale Mangin et Antoine Blanchet
  • avec Pierre Chappard, Coordinateur du Réseau Français de Réduction des Risques

Atelier : Crise de la dette souveraine mais pourquoi ont-ils tué Keynes ?

13h30/15h

Au début de la crise des subprimes, les économistes néolibéraux et leurs alliés conservateurs faisaient profil bas et les médias redécouvraient le temps de quelques mois le personnage de John Maynard Keynes. La crise de la dette souveraine, qui n’est pourtant que le prolongement de la crise financière a cependant été une opportunité unique pour les néolibéraux de fermer la trop courte parenthèse keynésienne.
Aujourd’hui la sortie de crise pour les citoyens d’Europe ne passe-t-elle pas par une gauche qui redécouvre les vertus du keynésianisme ?

  • animé par Rose Michel
  • avec Edwin Le Héron, président de l’Association pour le Développement des Études Keynésiennes – maître de conférences HDR à Sciences Po Bordeaux et chercheur au Centre Émile Durkheim

L’extrême droite en France et en Europe : déconstruire pour combattre

15h45/17h30

Une droite extrême qui annihile les libertés fondamentales en Hongrie, un parti nationaliste qui caracole en tête des sondages en Autriche, le retour de députés Front National en France, l’extrême droite progresse en Europe de manière inquiétante.
Pourtant, ces partis se ressemblent-ils ? Peut-on les combattre de la même manière ? Comment déconstruire un discours qui trouve des échos dans la droite dite « républicaine » ? Historiens, sociologues, militant de divers pays d’Europe échangeront et dessiner les nouvelles façons de lutter contre l’extrême droite.

  • animée par Jade Dousselin et Hugo Baillet
  • avec Patrick Weil, Sophie Heine et Michel Cullin, Sandra Breiteneder

Atelier : Transition énergétique : la dette écologique sera-t-elle pire que la dette monétaire ?

15h45/17h30

Pendant 10 ans, la droite a joué le couplet du fardeau de la dette monétaire pour les générations futures. Mais elle oubliait ce faisant, le réel fardeau de la dette écologique que son inaction nous a léguée. Aujourd’hui notre génération subit une double peine celle de l’augmentation du coût de l’énergie et des conséquences du dérèglement climatique sur la santé.
Comment la gauche peut mettre en œuvre une politique énergétique alternative ? A l’aune de l’expérience Suisse nous verrons que la gauche a tout à gagner d’avoir de l’ambition dans le domaine.

  • animé par Pierre Doubovetzky et Stéphane Gonzalez
  • avec Roger Nordmann, conseiller national suisse et Thierry Bourrel, collectif Superwatt

Rencontre avec Jean-Marc Ayrault, Premier ministre

18h/19h

Cette année, les Jeunes Socialistes invitent Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, à venir répondre à leurs questions.

Apéro : 100 raisons de fêter ça

19h15

Les Jeunes Socialistes vous invitent autour d’un apéro, pour fêter, dans une ambiance conviviale, les 100 jours du gouvernement.

DIMANCHE 26 AOÛT

Clôture des Universités d’été

10h

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.