Quand l’Ump se vautre sans « état d’âme » avec le FN

C’est donc sans « état d’âme » que de nombreux candidats UMP aux législatives font tomber le masque. Pour eux, aujourd’hui, plus rien ne sépare leur parti du Front National.

Partout en France, ils reconnaissent avoir les mêmes valeurs. On avait remarqué sous la presidence Sarkozy les relents réactionnaires, admettraient-ils être homophobes, xénophobes et négationnistes comme Jean-Marie Le Pen ou encore pour le déremboursement de l’IVG, le retour de la femme au foyer et le rétablissement de la peine de mort ?

Les propos de Nadine Morano et d’autres ne sont pas seulement absurdes mais vomitoires. Si cela continue et s’avère être la position de l’UMP, ce parti ne représenterait plus la droite républicaine en France mais une pâle copie immonde de l’extrême droite.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Les commentaires sont fermés.