Les Jusos lancent une pétition contre l’austérité

“Refuser ce pacte budgétaire !” c’est le titre de cette pétition disponibles sur le site des Jusos (Jeunes Socialistes allemands); que vous pouvez retrouvez ici (en allemand) et dont voici la traduction française.

“L’intégration européenne a marqué le succès de la Paix, de la prospérité, et de la responsabilité partagée. L’union économique et monétaire a été largement couronnée de succès : elle fait partie intégrante du projet européen. La crise actuelle démontre cependant que l’union monétaire ne peut fonctionner sans une union politique, un gouvernement économique, et une union qui soit également sociale. C’est pourquoi nous avons, aujourd’hui plus que jamais, besoin de procédures communes garantissant plus de solidarité et une plus grande cohésion dans l’Union européenne.

Le Pacte budgétaire européen va dans la direction opposée. La coordination des politiques budgétaires qu’il contient fait fausse route. Le Pacte budgétaire méconnait en grande partie les causes profondes de la crise, et il en aggravera les symptômes. Il est déjà clair que la stratégie de sortie de crise poursuivie par les Etats concernés a échoué. Les seuls chiffres du chômage des jeunes sont un cruel constat d’échec politique, et réduisent de nombreux jeunes à l’absence de perspectives. L’eurozone et l’Union européenne ne sortiront de la crise que grâce à une croissance durable. Sans un choc de croissance significatif, il n’y aura pas de stabilisation. A l’opposé, l’austérité rime pour de nombreux pays dans toute l’Europe avec récession, chômage de masse, et érosion démocratique. Le Pacte budgétaire, dans sa forme actuelle, qui ne fait que limiter, sous peine de sanctions, la prise de dette des pays membres, sans se préoccuper de leur situation économique propre, vise à imposer contractuellement cette politique d’austérité. C’est pourquoi le SPD ne peut pas approuver ce Pacte budgétaire.

Le groupe SPD au Bundestag et les Länder dirigés par le SPD sont appelés à refuser la ratification du Pacte budgétaire européen au Bundestag et au Bundesrat, tant qu’il n’y aura pas eu de négociations aboutissant à un accord sur des investissements durables, sur l’emploi, et sur le renforcement de la sphère publique. Ces accords devront avoir la même force juridique que le Pacte.

Ils doivent contenir :

1. Un engagement contraignant sur le financement et la réalisation de programmes à l’échelle européenne, destinés à promouvoir une croissance stable et durable, le renforcement de la demande intérieure, ainsi que le soutien à un emploi décemment rémunéré, en particulier pour les jeunes, par exemple à travers une garantie d’emploi.

2. Un accord contraignant sur le renforcement, à l’échelle européenne, des budgets publics, par exemple à travers l’introduction d’une taxe européenne sur les transactions financières, ainsi que de taux minima d’impôt sur les sociétés et les grandes fortunes. Les marges ainsi dégagées pourront être utilisées au financement de programmes d’investissement durables.

Le SPD soutiendra les efforts en ce sens accomplis par ses partis frères européens, et agira en vue d’une coordination européenne de ces efforts. Pour garantir un débat démocratique et parlementaire adapté, le vote définitif ne devra pas intervenir avant l’automne. Avant toute décision au Bundestag et au Bundesrat, une convention du parti devra se saisir du résultat des négociations qui vont débuter.”

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.