Les Jeunes Socialistes soutiennent Manuel Valls vers le rapprochement entre citoyens et police

Le ministre de l’Intérieur mène en ce moment une concertation générale sur la question du rapprochement entre citoyens et police et la volonté du premier Ministre de voir instaurer le récépissé de contrôle d’identité a été réaffirmée.

Les Jeunes Socialistes réaffirment leur soutien à l’action du gouvernement en la matière et sa recherche de justice et d’égalité.

Les Jeunes Socialistes rappellent que la mise en place d’une attestation de contrôle d’identité est une étape nécessaire à la République pour mettre fin aux discriminations en son sein et au rétablissement de bonnes relations entre citoyens et police. Ils attendent, à ce titre, le rapport du défenseur des droits sur la question.

Les Jeunes Socialistes précisent que si des syndicats de police existent et sont constitués pour représenter les forces de l’ordre, il n’existe pas de syndicats de jeunes qui, eux, peuvent vivre au quotidien le contrôle au faciès et la discrimination. Aussi, il ne peut y avoir de concertation générale sans rencontre et discussion avec les jeunes. C’est à cette fin que Thierry Marchal-Beck, président des Jeunes Socialistes, a sollicité un rendez-vous auprès de Manuel Valls, ministre de l’Intérieur.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.