Syrie : enfin des actes !

En expulsant l’ambassadrice de Syrie en France, comme l’ont fait plusieurs autres pays, François Hollande a réagi avec force au massacre de Houla, qui a fait plus de 108 morts dont 49 enfants le 25 mai dernier.

Par cet acte, la France a rappelé avec fermeté au régime de Damas qu’elle doit impérativement se conformer au cessez le feu imposé par la communauté internationale dans le cadre de la mission menée par Kofi Annan, pour les Nations Unies et la Ligue Arabe. La folie meurtrière dans laquelle s’est enfermé le Bachar Al-Asad éloigne encore un peu plus tout espoir de retour de la démocratie en Syrie et doit être dénoncée avec force. La France prend ses responsabilités en sanctionnant ainsi la Syrie.

Le régime autoritaire de Bachar Al-Asad a montré ces derniers mois, par ses agissements criminels, qu’il n’était plus légitime pour diriger la Syrie. Nous appelons à son départ dans le cadre d’une transition démocratique dont le cessez le feu est un préalable.

Les Jeunes Socialistes se félicitent de voir la parole de la France se traduire enfin en actes sur la scène internationale. Nous sommes solidaires du peuple syrien en lutte pour la liberté.

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.