Entre Hénin-Beaumont et Lens, les jeunes continuent de battre la campagne

Vendredi 27 avril, seconde étape de la caravane du second tour contre le FN, dans le Pas-de-Calais cette fois-ci. Les mêmes k-ways rouges attirent l’oeil des commerçants et habitants vacants à leurs achats entre les étales du marché d’Hénin-Beaumont.

Suivis d’une nuée de journalistes, la grosse dizaine de jeunes militants socialistes présents emmenés par leur animatrice fédérale Emilie Laury attaquent avec hardeur les deux jours qui commencent. Du marché d’Hénin-Beaumont aux portes du quartier Kennedy, en passant par les bords de l’eau et les maisonnettes de Dourges, les Jeunes Socialistes n’ont pas ménagé leurs efforts ce vendredi pour convaincre les citoyens de voter François Hollande.

Emploi, pouvoir d’achat, réindustrialisation de la France, encadrement des loyers et accès à la santé et à la contraception, révision du dernier traité européen, les sujets ne manquaient pas pour convaincre les électeurs du Front National que le vrai vote social était incarné par François Hollande.

Malgré la pluie et le vent, aucun découragement ne se fera sentir, pas plus sur le marché de Carvin demain matin qu’entre les étales de celui de la ZUS de Lens et dans ses immeubles le lendemain. Thierry Marchal-Beck, leur président, harangue les foules pour présenter les proposition de son candidat, bravant tous les temps, s’adaptant à tous les lieux et tous les publics.

Quand les Jeunes avec Hollande sont en campagne, ils ne le sont jamais à moitié, et ce jusqu’au vendredi 4 mai à minuit…

Préparez le changement: restez informés!

Commentaires

Soyez le premier à réagir !

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.