30% de candidates UMP aux Législatives : Jean-François Copé dirige un parti délinquant et obtient la palme de la misogynie

Au lendemain de la date limite de dépôt des candidatures pour les élections législatives, il apparaît que sur l’ensemble des candidatures déposées par l’Ump moins de 30% sont des femmes.

Encore une fois et comme à son habitude, le parti de Jean François Copé préfère violer crassement la loi et payer des amendes plutôt que d’investir des femmes au élections. Pour l’Ump la loi ne s’applique qu’aux petits, qu’à ceux qui sont dans l’obligation financière de la respecter, tandis que les puissants et les riches peuvent la bafouer honteusement.

Entre les remarques sexistes sur la tenue des ministres, la dénonciation de la parité au gouvernement, et le refus d’investir 50% de femmes, les Jeunes Socialistes décernent à Jean-François Copé et à l’Ump la palme de la misogynie.

Face à ce parti délinquant et rétrograde qu’est l’Ump, les socialistes font eux le choix de la parité et de l’exemplarité en respectant la parité à ce élections législatives.

Préparez le changement: restez informés!

2 commentaires

  1. Pierre

    19 mai 2012 à 15:20

    Quand elle est excessive, la parité est une énorme bêtise anti-méritocratique.
    De surcroit, il est comique de lire de tels propos d’un parti qui a mis à mal la parité au plus haut niveau de l’État : dois-je vous rappeler qu’une seule femme est en poste à un ministère régalien ?
    Pour autant, et en anticipant d’éventuelles critiques, je précise être un grand défenseur de la cause féminine, à condition que celle-ci soit intelligemment défendue.
    Par ailleurs, cela fait écho à une citation qu’affectionnait particulièrement celui qui fut mon professeur à sciences-po pendant quelques années : Francois Hollande.
    Même s’il semble l’avoir oubliée depuis, la pertinence de ces propos n’est que plus grande : ” La mixité : oui, la parité : hors de question ! “.

  2. Désiré

    27 mai 2012 à 17:45

    Pierre dit vrai. Le gouvernement est constitué d’autant de femmes que d’hommes, ce qui en soit est une bonne chose, c’est un symbole important. Mais il ne faut pas s’envoler pour autant, Pierre a déjà précisé plus haut qu’une seule femme ministre à part entière. Et puis la parité, c’est déjà proche du sexisme : choisissons selon le sexe, et non selon les compétences ! C’est cela qu’on veut ? L’égalité, c’est beau, mais où est la justice ?
    S’il s’était avéré que les femmes étaient plus nombreuses à être compétentes, il aurait fallu un gouvernement plus féminin, et si, au contraire, c’était parmi les hommes qu’on comptait le plus de personnes compétentes, il aurait fallu plus d’hommes !
    Exiger l’égal traitement des deux sexes, oui ! Mais l’égalité des chances ! Si la parité en tant que réflexe doit nuire à l’efficacité, c’est déjà moins bon !

    Alors votre “palme d’or de la misogynie, pour moi, c’est une exagération, un argument d’une facilité qui n’a rien de constructif. Remercions François Hollande d’avoir permis qu’un tel symbole se fasse, mais n’attaquons pas l’UMP pour si peu. Je les crois assez responsables pour choisir selon les disponibilités et les qualifications de chacun.

Réagissez !

Vous devez être connecté pour rédiger un commentaire.